Stratégie backlinks : que faut-il savoir ?

En 2015, peut-on encore parler de backlink dans sa stratégie seo ? Depuis le déploiement de Google Penguin, la sphère SEO n’a cessé de remettre en question l’importance et la toxicité des liens. Que faut-il retenir de cette stratégie et comment s’en servir pour éviter de se faire pénaliser ?

© Flickr.com

© Flickr.com

Il était une fois, les backlinks

Un lien retour doit se mériter. C’est d’ailleurs là, la définition du terme backlink. Vous devez proposer du contenu intéressant, et en contrepartie votre visiteur recommande votre site à un tiers en plaçant le lien de celui-ci sur son site ou blog.

Comptabilisés par les moteurs des recherches, ces backlinks faisaient et font encore partie des critères de sélection des moteurs de recherche. Un site qui reçoit un grand nombre de backlink est mieux ranké dans Google.

Mais la donne a changé, les webmasters n’ont pas attendu longtemps pour comprendre l’importance des backlinks. De mauvaises pratiques se sont donc installées dans la SEOsphère dans un but simple, celui de duper les moteurs de recherches pour gagner en positionnement dans les SERPs.

Avec ces mauvaises pratiques, Google a aussi développé des filtres qui tentent de pénaliser les sites qui faisaient ces mauvaises pratiques nommées black-hat.

Doit-on abandonner les backlinks ?

Les liens retour sont toujours des critères importants dans le classement d’un site dans le SERP. Mais Google est devenu plus strict dans le triage de ses résultats de recherche. L’utilisation des backlinks dans sa stratégie de référencement naturel doit se reposer sur de nombreux paramètres :

  • Les sources : privilégiez les sites de référence comme source de backlink. Vous traitez d’un domaine en particulier ? Détectez le site le plus populaire dans ce domaine et essayez d’y gagner votre backlink.
  • La complémentarité : Vos liens doivent provenir d’une source qui traite de la même thématique que vous. L’expression parlée de « coq à l’âne » est aussi valable pour les backlinks.
  • La variété : variez vos sources de backlinks pour paraître crédible face aux moteurs de recherche. Dans la même foulée, pensez aussi à diversifier vos ancres de liens, car les mots-clés trop optimisés sont sanctionnés par Google.
  • Le type : les liens en dur sont à privilégier et vérifiez à ce que ceux-ci soient de type « doffolow », ainsi, le lien apportera du jus seo à votre site.

Les backlinks ont encore de beaux jours devant eux. Mais les techniques de netlinking ont beaucoup changé par rapport à il y a 7 ou 8ans (la belle époque des annuaires !). Aujourd’hui, l’usage des liens retour est à faire avec parcimonie c’est pour cela qu’il faut toujours demander les avis des professionnels du référencement seo avant de traiter un lien retour.



6 Commentaires
6 Commentaires
  1. Bonjour, je trouve votre blog très intéressant .
    Merci pour toutes ces précieuses informations.

  2. Non le backlink n’est pas mort, mais il faut vraiment sélectionner le meilleur du backlink. La clef du succès est la compréhension de ce qu’est le meilleur backlink.
    Sur le blog de Réreferencement PG1 : Référencement et Liens

  3. Les annuaires sont toujours une source de liens intéressants, mais ils ne se suffisent pas à eux-mêmes. Il est vrai que la diversité est un critère très important dans une stratégie de netlinking.

  4. Je confirme, les annuaires sont un bon moyen pour obtenir les premiers liens entrants d’un site internet qui vient d’être mis en ligne. Mais après il faut diversifier les liens et pas uniquement depuis des annuaires.

  5. « Les liens retour sont toujours des critères importants »

    A en croire des entreprises comme MOZ ou Ahrefs, c’est encore aujourd’hui le critère principale pour indexer ses pages sur Google. Même si le contenu lui même prend une part de plus en plus importante grâce à l’amélioration des algorithmes qui sont de plus en plus capables de comprendre le sens de ce qui se trouve sur les pages web.
    Sur le blog de Michaël @ Nipponrama : Heure au Japon : Quel est le décalage horaire ?

  6. bonjour.
    non le netlinkink n’est pas mort.Mais faire du liens comme il y a 10 ans oui c’est bien mort on est ok. certains sites ont des intérêts de faire du liens encore (propre bien sur) et d’autres sur des niches très concurrentiels trouvent de meilleurs avantages à trouver d’autres stratégies…le netlinkink qu’une question de budjet? je me pose la question.
    Sur le blog de Article Sponsorisés : Référencement naturel pour entreprise PME/TPE

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here