Les 10 commandements du bon référencement

Voici les 10 commandement du bon référencement : 10 règles de base que vous devez absolument suivre si vous briguez les premières positions dans les moteurs de recherche.

Les 10 commandements du référencement

Les 10 commandements © Esprit de Sel

Pour aider les créateurs de sites à mieux référencer leurs pages web, Google a édicté quelques règles explicitées dans ses documents. D’autres sont vaguement évoquées et certaines sont déduites de manière empirique. Voici 10 règles de base, presque des commandements, que vous devez absolument connaître pour bien référencer les pages de votre site Internet.

1. Du bon contenu tu auras

Un bon référencement est d’abord une affaire de bons contenus. Soyez clair dans ce que vous avez à dire, apportez de la valeur à vos visiteurs, ne dupliquez pas simplement ce qui a été édité ailleurs.

Cela ne signifie pas que vous devez tout inventer (personne n’invente tout, de toute façon) mais ne vous contentez pas de plagier. Comment faire du bon contenu ? Outre le fait de présenter de nouveaux points de vues, de nouvelles idées, des techniques nouvelles, etc. Vous pouvez aussi traduire, transposer de l’écrit à la vidéo, critiquer, regrouper, classer et synthétiser des contenus existants, etc.

Vous avez sans doute noté que le commandement dit « tu auras » et non pas « tu créeras« . Vous n’êtes pas obligé en tant qu’éditeur de créer votre contenu. Éditeurs, distributeurs, diffuseurs, etc montrent les créations d’autrui. Vous aussi pouvez diffuser les créations des autres, tant que vous êtes dans la légalité bien sûr. Et comme le font les éditeurs, vous avez le droit de modifier (avec l’accord des auteurs) ce que l’on vous propose avant de le publier.

2. Les bons mots tu choisiras

Avant de vous lancer dans la diffusion de contenus, qu’il s’agisse d’images, de textes, de vidéos ou de documents audio, vous devez savoir de quoi vous allez parler et à qui vous allez vous adresser. Une part non négligeable de votre public vient des moteurs de recherche (principalement de Google). Alors choisissez les bons mot-clefs : ceux qui vous donneront plus de visibilité.

Comment choisir ses mot-clefs ? D’abord en essayant de clarifier et de diversifier votre langage : Utilisez des synonymes, paraphrases, comparaisons, etc. Qualifiez ce que vous expliquez et ce que vous montrez en fonction de ceux à qui vous parlez : quelle géographie ? Quelle âge ? Quelle passion ? Quel budget ? etc. Enfin utilisez (avec parcimonie) l’outils de recherche de mots clef de Google.

3. Title, h1 et url tu harmoniseras

Ici on aborde un peu la technique :

  • Le title (ou meta title) est le titre de votre page. Il apparait le plus souvent au dessus de votre fenêtre de navigation.
  • Si votre site est construit comme il faut, le H1 est le titre principal de votre page. C’est l’équivalent presse de votre gros titre.
  • Et l’url est l’adresse web de votre page.

Imaginez un journal avec sur chaque page le même gros titre. Et pire encore, un gros titre qui ne donne aucune info, mais reprend le nom du journal. Et bien cette incongruité arrive sur énormément de sites. Mal construits, ils présentent en guise de H1 (quand ils en ont un) le nom du site.

Dans un site bien construit chaque page doit avoir son propre gros titre. Un gros titre qui correspond au contenu de la page, évidemment. Ensuite chaque titre de page (title) doit reprendre (parfois partiellement) le gros titre (à la façon d’un en-tête de livre qui reprend le chapitre) et l’url doit comporter l’essentiel des mot- clefs du gros titre.

Comment harmoniser h1, title et url ? Avec l’utilisation des variables en php (du code) et à la réécriture d’url ou si vous utilisez WordPress grâce à un plugin comme All in one SEO pack et la configuration des urls canoniques.

4. Comme un journaliste tu présenteras

Il ne s’agit pas ici d’écrire ou de filmer comme un journaliste car je ne parle pas du contenu mais de la forme. Il n’est pas question non plus de vous obliger à avoir une présentation digne des meilleurs magazines. Il s’agit de rendre son contenu lisible ! Un texte facilement lisible, vous en avez conscience, doit aller au-delà du déchiffrable. Cela passe d’abord par une bonne présentation. Par une hiérarchisation de l’information.

Imaginez une vidéo avec des coupures de phrases, des images qui apparaissent d’un coup sans lien avec le discours,  des explications sur différents sujets sans introduction ni même de distinction entre chaque thème… Bref, si vous faites de l’art avec vos informations, il faut que ce soit choisi.

Un texte (une vidéo, une bande son) bien présenté ne sera pas forcément lu (cela dépend du sujet) mais au moins vos visiteurs pourront scanner votre contenu pour évaluer ce sujet et choisir de vous lire ou non.

Comment bien présenter un contenu ? Pour qu’un texte soit scanné donnez-lui un titre principal qui résume votre article, un chapeau (terme journalistique qui décrit le texte en gras au dessus des articles) pour présenter le contenu. Des inter-titres, sous-titres ou les deux pour hiérarchiser et structurer, etc. N’hésitez pas à vous inspirer des mises en forme d’un journal papier ou d’un magazine. Prenez aussi en compte le fait qu’Internet est multi-média. Textes, images fixes et films ne sont pas incompatibles.

5. Des images parlantes tu utiliseras

Un alt non redondant - Rodin au milieux de sculptures vers 1910

Une photo qui parle – Rodin au musée des antiques © Albert Harlingue

Vos images justement, les photos en particulier, ne doivent pas rester isolées. La première chose à faire lorsque vous insérez une image dans un article c’est de savoir pourquoi. Mettre une image dans un article juste pour « faire joli » ne sert à rien et va déranger le lecteur.

Puisque vous savez pourquoi vous avez choisi telle ou telle image, si vous pensez que le lecteur risque de ne pas comprendre, expliquez le lui grâce à la légende. Dans le cas où l’image est suffisamment parlante alors précisez-en la nature. Une image de Rodin pourrait par exemple, sur un site d’experts de la sculpture, préciser la date de création de l’image : « Rodin en 1908 » au lieu de « Rodin, sculpteur célèbre« .

La balise alt est aussi très importante lorsque vous travaillez avec des photos. Pensez à la renseigner, car les moteurs de recherche sont aveugles, et lisent cette balise pour comprendre votre image.

En ce qui concerne les films on doit comprendre ce qu’il y aura dedans avant le visionnage. le plus logique est de leur donner un titre et de les résumer, même si c’est d’une simple phrase. Bien sûr un petit article avec un point de vue (une critique par exemple) est encore mieux. Pour ce qui est des moteurs, vous pouvez au minimum renseigner les titres et description de vos vidéos. Youtube donne aussi la possibilité d’ajouter des sous-titres ou annotations. Cela peut servir à référencer la vidéo elle-même.

Enfin, pour les documents audio, pensez à proposer systématiquement une version textuelle de votre contenu, ou dans le cas d’une musique une petite description ou critique.

6. Des liens explicites tu rédigeras

La question des liens est encore un aspect un peu technique, mais rien de compliqué à comprendre. Pour découvrir et comprendre vos pages, les robots d’indexation passent à travers les liens du web. En faisant cela ils lisent le texte par lequel ils ont voyagé et qualifient la page de destination.

Exactement comme un humain qui cliquerait sur un lien « Les secrets du référencement ». En faisant cela il s’attend à trouver ces fameux secrets. S’il les trouve il aura un avis positif sur ce lien et à sa destination et s’il ne trouve pas un contenu correspondant il se sentira floué.

En écrivant des liens explicites vous donnez donc de la matière aux robots, c’est pourquoi vous devez éviter autant que possible les liens du genre « Cliquez ici » ou « Lire la suite » . Bien sûr évitez aussi les liens sous forme d’urls quand cela est possible.

7. Sur les réseaux sociaux tu seras

C’était déjà le cas avant 2010, mais cette année-là ce fut rendu publique : les réseaux sociaux influencent votre référencement. Google et les autres moteurs de recherches prennent en compte les références à vos pages sur les réseaux sociaux pour leur référencement. En gros, plus vous avez de liens, d’annotations, de like, de retweet, bref de références sur les réseaux, plus votre page sera considérée comme importante.

Un autre aspect de ce référencement est influencé par ce qu’aime (au sens propre, pas au sens de facebook) votre cercle social virtuel. Ainsi, si vos amis facebook vous recommandent une page web sur la pêche, elle aura plus de chance d’apparaitre dans les moteurs si vous cherchez des infos sur la pêche, même si une autre page est (dans l’absolu) mieux classée.

Or à ce jour les deux réseaux sociaux les plus puissants sont Facebook, Google+ et Twitter. Et même si en soi un lien est un lien, d’où qu’il vienne, en vous concentrant sur ces trois plate-forme vous gagnerez plus qu’en visant tous les réseaux sociaux à la fois.

Ok, mais comment gagner des fans sur Facebook, des followers sur Twitter et des membres dans vos cercles ? D’abord en proposant aux visiteurs de votre site de vous rejoindre sur ces plates-formes. Ensuite vous pouvez faire de la communication autour de vos communautés, offrir quelque chose à vos fans, cercles ou followers, mettre en place des jeux concours ou encore des partenariats.

8. Les autres blogs tu commenteras

Agora d'Athène, un lieu de communication par Hiytel

Agora, lieu de communication © Hiytel

Commenter des blogs vous permet de créer des backlinks (des liens vers chez vous) et dans cet objectif il ne faut pas négliger les forums, digg-like et annuaires. Mais écrire sur le blog d’un autre, même un simple commentaire, n’est pas un acte neutre.

Commenter un article de blog peut et devrait aussi servir à initier des relations avec le propriétaire du blog. Avec un peu plus d’effort de votre part pour écrire un commentaire valable, vous pourrez attirer son attention. Et même si ce dernier ne vous remarque pas, ses lecteurs, eux, peut être vous verront-ils.

Pour ce qui est de digg-like, ce sont de vrai mines en terme de backlinks, car la plupart sont en dofollow (des liens suivis par les moteurs). Si vous arrivez dans leurs premières pages vous bénéficierez d’une soudaine visibilité qui vous apportera beaucoup de visiteurs. Alors essayez d’écrire des résumés de vos articles et des titres qui donnent envie de voter pour vous.

Enfin, je vous recommande de ne pas trop compter sur les forums pour les liens. Car le travail que demande une vrai présence sur un forum vaut largement plus qu’un lien. Si vous décidez d’aller sur un forum, faites-le pour une bonne raison : y participer et échanger.

Quel blog commenter ? Comment choisir ? Quel type de commentaires faut-il laisser ? Évidemment choisissez un blog dans votre thématique et autorisant les commentaires. Mais vérifiez aussi que ces derniers sont en Dofollow, affichés dans la même page que l’article et que vous pourrez laisser votre url de site. Pour le contenu, essayez de rédiger des avis ou d’apporter une plus-value  à l’article.

9. De bons partenariats tu développeras

Pourquoi parler de partenariats et pas d’échanges de liens ? Parce qu’il ne s’agit pas ici de simplement mettre une page « partenaires » dans laquelle on listerait une pléthore de structures pouvant potentiellement faire la même chose pour nous. Ce serait perdre votre temps. D’abord parce que plus il y a de lien sur une page, plus la valeur de ses liens diminuent. Ensuite parce qu’aujourd’hui créer des backlinks est facile (avec les réseaux sociaux, le développement des blogs, des commentaires et des digg like).

En fait le seul intérêt de ce type de pages (je m’écarte un peu du sujet) c’est d’essayer de voler des visiteurs à des sites qui serait mal répertoriés sur le net en utilisant leurs noms. Rien à voir donc avec un bon partenariat.

Alors ? Un bon partenariat c’est quoi ? Un bon partenariat c’est d’abord un échange où les deux protagonistes sont gagnants. Un bon partenariat, c’est aussi un échange qui va au delà du ponctuel. C’est une collaboration sur la durée avec des structures associées. Il ne mène pas nécessairement vers un projet de grande envergure, mais il doit au moins pouvoir se reproduire de temps à autre.

Les articles invités, par exemple, sont de bons partenariats. C’est du contenu et des visites pour l’un, de la notoriété et des visites pour l’autre. Les interviews (ou tout article sur un partenaire) fonctionnent sur le même principe si les deux partenaires jouent le jeu : Les deux partis gagnent en crédibilité, le premier gagne des visiteur et le second de la notoriété. Les articles sponsorisés s’en approchent.

Au delà de partenariats sur le contenu il peut bien sûr y avoir des partenariats sur les actions : jeux concours sponsorisés, organisation d’évènements communs, affiliation, …Comme vous le voyez les partenariats ne servent pas uniquement le référencement.

10. Du flash et du javascript tu te méfieras

La réalité de cette assertion c’est qu’il faut éviter le flash comme la peste. Les robots sont incapables (à quelques exception près) de lire le contenu d’un flash. Pour eux, tout élément en flash est comme un carré noir auquel vous auriez donné un titre. Et comme Google est méfiant, il classera toujours les carrés noirs avec des titres en dessous des contenus totalement lisibles sur le même sujet. Pour en rajouter, google ne sait pas suivre les liens en flash. Il ne pourra donc pas naviguer dans un site totalement en flash. Enfin, et ce n’est pas le moindre mal du flash : Apple et Adobe se livrent une petite bataille et la technologie flash ne peut pas être utilisée sur les iPhone ou les iPad.

Donc, à moins d’avoir vraiment besoin de flash, évitez-le dans vos sites. Et pour des choses telle que des vidéos, construisez des pages avec seulement les parties indispensables en flash.

Le cas du javascript est un peu différent et beaucoup plus simple : les robots d’indexation ne sont pas conçus pour le lire, même si certains (avec un rôle de vérification) savent le faire. Donc quand vous utilisez du javascript veillez à développer une solution alternative. Par exemple, en laissant vos sous-menus ouverts par défaut et en les refermant grâce au javascript avant de les animer.

Tout cela est un peu dense j’imagine, surtout si vous débutez. alors n’hésitez pas à poser des questions. Dans les articles à venir je développerais chaque point.



65 Commentaires
58 Commentaires
  1. Article intéressant mais pour cette partie la :
    « Le cas du javascript est un peu différent et beaucoup plus simple : les robots d’indexation ne sont pas conçus pour le lire, même si certains (avec un rôle de vérification) savent le faire. Donc quand vous utilisez du javascript veillez à développer une solution alternative. Par exemple, en laissant vos sous-menus ouverts par défaut et en les refermant grâce au javascript avant de les animer. »

    On fait comment ?
    Sur le blog de Piotr : Astuce du lundi pour bien voyager 3 – bagages- les 5 questions essentielles

    • Ce sera dans un article à venir, l’article était déjà pas mal dense comme ça ^^

  2. J’aime bien le ton que tu emplois pour cet article, j’imagine la grosse voix :)
    En tout cas ce rappel ne fait pas de mal
    Sur le blog de Alex de WP Themes Pro : Kind of Business – Un thème WordPress Gratuit pour commencer à bloguer

  3. Ces rappels ne font pas de mal. En les lisant, je me suis d’ailleurs dis qu’i lfaut que je fasse quelques vérifications sur mes pages. :)

    • Merci Alex et Rémi. J’essaye d’aller un peu plus loin que ce qui est dit habituellement, mais pour ne pas perdre les novices je rappelle aussi les bases.

  4. Il faut simplement commencer par le début non ? Puis monter en puissance.
    Et il me semble que c’est le cas dans ton article. Je guetterais la suite avec curiosité.

    :)
    Sur le blog de Rémi : Le Futuroscope

  5. Salut Hernan,

    L’idée des dix commandements est amusante.
    Je vais tâcher de « bosser » mon référencement et suivre au mieux tes conseils ;-)

  6. @Rémi, j’espère que je serais à la hauteur de tes attentes ^^
    @Jean-Charles : Merci ! :) Il y auras des précisions, mais n’hésite pas à poser des questions si besoin.

  7. Merci Hernan, c’est toujours intéressant de se remémorer les points à checker sur son site ! Bonne continuation !

  8. Article très clair et très utile surtout :) ! Faut que je vérifie moi aussi deux trois trucs sur mon blog maintenant ^^ !
    Sur le blog de Deloriand : Trackmania² – Canyon

  9. De rien ‘Stage’ ;) Et merci Deloriand. J’ai vu sur ton site que tu as effectivement pas mal de choses à travailler ^^ Les H1 par exemple, c’est vraiment important (h2 et 3 aussi d’ailleurs ^^).

  10. Bonjour,

    Et merci pour vos conseils. je débute en la matière, j’apprécierai votre visite sur notre site, afin de bénéficier d’un regard d’expert http://sms-clever.fr c’est un site nouveau qui joui de la puissance des réseaux sociaux. néanmoins j’aimerai optimiser le référencement avec les mots clés.

    d’avance merci pour le retour.cdt Melwynn
    Sur le blog de RODRIGUEZ Melw. auriez vous la ynn : Alerte SMS pour une poubelle pleine

    • Bonjour Melwynn,
      Après juste un coup d’oeil je trouve votre site pas mal, un petit conseil rapide : différenciez le titre de vos pages et l’ancre du lien. Par exemple vous n’êtes pas obligé de mettre en H1 les termes « produits et services » (sans intérêt puisque personne ne les cherche isolément). Essayez d’y ajouter quelque chose propre à votre structure tout en laissant l’ancre du menu telle quelle.
      La page supervision elle n’a pas de h1, et son url n’apporte rien (le terme « category » pollue même l’url) et les mentions légales devraient être en pied de page uniquement.
      Bref, je suis désolé, mais je ne peut hélas pas passer de temps sur votre site ayant par ailleurs beaucoup de travail ^^ Si vous le souhaitez vous pouvez me contacter via la page contact pour trouver une solutions payante.
      Vous pouvez aussi vous abonner à la Newsletter et au flux RSS pour avoir des informations régulières.

  11. Monsieur HERNAN bonsoir,

    je vous remercie pour avoir pris un peu de votre temps. et je ne manquerai pas de revenir vers vous même avec une solution payante si l’accueil réservé est toujours le même.

    bien à vous
    melwynn

  12. Bonjour Hernan

    Tout d’abord merci pour tes conseils. Je débute moi aussi dans le métier et je m’efforce de présenter sur mon blog mes découvertes sur le métier d’infopreneur.
    Ce que tu présentes ici m’aide à rajouter des idées très pratiques pour le référencement de mon blog, qui a du mal à démarrer je dois bien le dire.

    Alors merci, je continuerai de te suivre.

    Fabrice

  13. Bonjour Hernan,
    J’ai beaucoup aimé cet article, il contient des informations trop pertinentes, une fois le webmaster d’un site ou d’un blog prend ces informations en considération va gagner 80% de travail nécessaire à effectuer. Merci pour le partage.
    Sur le blog de e-commerce au Maroc : La Société À Responsabilité Limitée en France SARL

    • Bonjour Houda, et merci de ton commentaire. Cela me fait plaisir d’avoir un visiteur du Maroc qui poste un commentaire. Tu es bien au Maroc ?

  14. Bonjour,
    Merci pour cet article. Avec les changements d’algo de google et les points de vue diversifiés des référenceurs, un petit rappel, je dirai même une petite mise au point comme celle-ci est vraiment utile.
    Merci.

  15. Article intéressant cependant je suis moyennement d’accord avec ton opinion sur le flash : il est de mieux en mieux référencé comparé à avant. Certains SWF apparaissent comme résultats de recherche sous Google. Certes l’utilisation d’un flash requiert un double-boulot pour être référencé comme du html (avec le contenu alternatif) mais je ne bannirai pas le flash pour autant !
    Sur le blog de Petite Fouineuse : Cauet sur NRJ – Un mec prouve son infidélité en direct !

    • C’est bien le problème, il faut en somme faire 2 sites au lieu d’un seul. Enfin, il y a d’autres moyens de référencer le Flash que de faire une copie en HTML, mais est ce que cela vaut la peine de se rajouter du travail avec les possibilités du Javascript et de Jquery en particulier ? Je ne pense pas. Surtout pour les PME qui n’ont pas forcément les moyens financiers et temporels pour faire 2 fois le même travail.

  16. Bonjour Hernan,
    Oui merci également, oui je suis bien au Maroc et vous êtes de France?
    Sur le blog de e-commerce au Maroc : La Société À Responsabilité Limitée en France SARL

    • Bonjour Houda, Oui, je suis en France. Content d’avoir un lecteur oriental alors ^^

  17. Chapeau, je pense qu’il y’a beaucoup à tirer d’un article aussi clair. Je te remercie car tu écris pour les novices et les pros. A+
    Sur le blog de Eric Bordenave : Commentaires sur Pourquoi les solos de guitare sont si populaires par Erwinmarcel

  18. J’aime vraiment votre article. J’ai essaye de trouver de nombreux en ligne et trouver le votre pour être la meilleure de toutes.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

    Mon blog:
    Rachat de crédits

    • Bonjour Dandre,
      vous étiez dans les spams, je vous en ais sorti mais j’ai supprimé l’un de vos liens. 2 par commentaire c’est déjà pas mal. C’est intéressant cette technique de mettre un lien vers wikipédia sur un thème pour renforcer votre propre lien vers un thème similaire.

  19. Bonjour
    juste pour vous remercier pour les conseils
    j’ai du mal à suivre ces questions de referencement!
    mais bon c’est très sympa de partager les connaissances

    amitiés
    Angie

  20. De rien Angie, merci de ton commentaire. J’avais du mal aussi au départ. En suivant ce site j’espère que tu arriveras à comprendre de mieux en mieux ces histoires de référencement :)

  21. Bonjour, Comme un journaliste tu présenteras, Les bons mots tu choisiras….. ce style me rappelle Corneille ou ne ne sait quel écrivain qui parle des principaux règles de l’écriture poétique

  22. Alors concernant le flash j’aurais une question très simple: on poussait il y a encore 2 ans a la duplication du contenu du flash en html comme contenu alternatif. Depuis Panda, j’entends dire que c’est un motif de black-listing. Vrai ou faux ?

    En sachant qu’un site flash utilise aujourd’hui des contenus externes comme xml ou remoting (amf, blase,…), même si google lit le swf, les contenus n’y sont souvent pas présents. Quel interet ?!
    Le doublon html n’est alors qu’un export des contenus en alternate selon la bdd/xml, et le generer n’est pas nécessairement si long, permet un layout orienté SEO qui en plus, avec une detection et une CSS peut aussi donner un site mobile…

    • Salut Remi,
      Elle est loin d’être simple ta question ^^ Je ne suis même pas sûr de tout bien saisir moi-même ;) Encore aujourd’hui on utilise des duplication de contenus en html pour aider au référencement d’un domaine avec du flash. Est ce motif de BL depuis Panda ? Selon pas mal d’articles sur Panda, Matt Cutts l’aurait annoncé, sauf que ce ne serait pas éthique de la part de Google. Du coup je doute qu’ils soient si radical que cela, mais on ne peut pas être sûr à 100% sans être dans les petits papiers de Google.
      * Ce qui est sûr c’est qu’un site pure flash sera mal référencé tout simplement parce que Google ne sait pas bien le faire.
      * Que Google (panda y compris) n’aime pas qu’on présente des contenus dupliqué comme s’il était différent.
      * Et que Google n’aime pas qu’on présente des choses différentes à ses robots et aux visiteurs lambda.
      Dans le cas d’un site complet en flash il faut donc que l’un des contenus (logiquement le flash) soit non indexé et que le 2eme (le html) annonce clairement ce qu’il est (une copie). Dans ce cas le référencement du html sera sans doute pénalisé, mais ce serait une attaque contre Adobe de le BL sous prétexte qu’il redirige vers du flash.
      Ensuite il y a la solution du flash partiel avec des éléments alternatifs pour le référencement.

      Le cas des sites pour mobiles est différent, car Google spécifie bien dans ses recommandation de recourir à des redirections, et de ne pas faire référencer le site pour mobile par les robots standard. Il faudrait relire le guide du référencement de Google pour être plus précis.

      voilà, j’espère que je n’ai pas été trop à côté de la plaque ;)

  23. Bonjour,
    Article super intéressent, c’est presque une tautologie de le dire! Je l’apprécie depuis la Guinée (oui,le pays de Nafissatou Diallo!!) où bloguer avec une connexion internet de niveau underground n’est pas une partie de plaisir!
    A ces commandements, je me conformerai désormais! (ça pourrait être même le 11 commandement non? )
    Big up!

    • Merci du commentaire. Heureux que cet article vous ait aidé. Et bon courage avec votre connexion ;)

  24. Bonjour
    LOL le titre est super et le thèmes aussi je démarre dans le référencement et je vais suivre les 10 règles.
    PS : Merci pour l’article

  25. Parfait! Toutes les base du référencement en un article. J’aime particulièrement la partie sur la partenariat d’action. Je l’ai fait pour des tests de matos ou en ce moment pour mon concours photo, c’est toujours enrichissant même si on ne reçoit pas forcément des backlinks en retour… ça nous sort aussi un peu de la relation « tout virtuel »!
    Sur le blog de Marc@acheter un reflex canon ou nikon : Changer la taille d’une photo avec Photofiltre

  26. Sympathique comme article. Une bonne base pour bien démarrer le référencement de son site.
    J’ajouterais que la création d’un blog peut largement contribuer à améliorer son référencement mais également à apporter plus de visibilté

    • Oui, c’est vrai, mais on s’écarterait du sujet en parlant des blogs. Il y a une différence entre des aspects techniques et une stratégie de visibilité :)

  27. Merci pour votre article : )
    Sur le blog de Stéphane Martin : Chaussettes des supers héros, Bleue 27 – 39

  28. Je découvre cet article via une DM Twitter et je dois qu’il est de qualité, 10 bons points à retenir !
    Sur le blog de Magazine auto : La Kia Rio avec les personnages… du dessin-animé Rio

  29. Merci Hernan pour ces 10 commandements. Et bien joué pour le DM qui m’a amené ici. Comme quoi Twitter aide vraiment à diffuser un message.

    Bonne année à toi et longue vie à ton blog que je vais aller découvrir.

    • De rien. Merci pour ta visite et n’hésite pas à relayer les informations de mon blog :)

  30. Article extrêmement fournis, précis et complet. La longueur des articles dépend du logiciel de blog: WordPress par exemple incite à écrire des articles condensés.
    Sur le blog de Ramaugé : Un cadeau qui dure longtemps…..

    • Bonjour Jérôme, merci de ton commentaire.
      j’avoue ne pas bien comprendre ton point de vue. Je ne pense pas qu’il y ais une incidence entre le CMS utilisé pour faire son site et la longueur des articles. Éventuellement on peut imaginer une influence due au thème mais selon moi c’est avant tout un choix. Je suis sur WordPress et pourtant tu dis toi-même que j’ai fait un article « fournis, précis et complet »…
      Cela dit je m’écarte un peu du propos, un article long n’est pas forcément mieux qu’un article court. l’important est d’être lu, et la brièveté est souvent considéré comme préférable dans cet objectif.

  31. Merci pour la découverte de ce blog (via twitter).
    En tout cas, c’est bien rédigé et intéressant.

    Mais surtout il faut se le mettre en tête. Car c’est la base de la base du ref’ qui n’est jamais toujours suffisamment bien appliquée.

    (résolutions 2012 n° ……………..)
    Sur le blog de loran750 : Et si la Citroën DS1 se passait de moteurs thermiques ?

  32. tu as oublié un commandement, le plus important, qui te permet de transformer ton positionnement en trafic et éviter un taux de rebond de 70 % :

    11. Les popups NewsLetter à chaque load de page tu supprimeras
    Sur le blog de Seo Mammouth : Le solution Adsense by Google ? une des plus grosse hypocrisie de la décennie

    • Salut Mammouth,
      Désolé pour ce popup. En principe il ne doit aparaître qu’une fois tous les 3 jours. Mais effectivement il semble qu’Aweber déconne parfois sur ce réglage. Essaye de rafraîchir ton CSS avec F5 ? Et as-tu bien activé les cookies ?

  33. bon billet qui peut être très utile aux gens comme moi qui viennent de débuter le référencement. Les techniques proposées sont excellentes et je crois que cela peut aussi apporter des résultats positifs dans le long terme. Et une autre chose je suis d’accord avec vous sur les forums, je trouve que l’on peut y apprendre des trucs intéressants mais on y perd beaucoup de temps aussi. Et pour les commentaires de blog je trouve que ce n’est pas très très facile de voir son lien validé surtout quand c’est en dofollow.

  34. Deux questions cons:
    #1 Google (aka Panda) semble savoir prendre en compte le javascript. Jusqu’à quel niveau? Prise en compte des document.write ? innerText et innerHTML ? Appels Ajax ? Rien de tout ça c’est juste de l’effet d’annonce ?

    #2 On parle de plus en plus de responsive design, norme CSS d’adaptation du gabarit de mise en page selon la largeur de l’écran. Son frère siamois, le progressive enhancement vient jouer côté Javascript un rôle tout aussi important d’adaptation des médias. Quid du référencement d’une image responsive ? Des best practices Google sont ils disponibles sur le sujet ou est ce encore le far west ?

    Je ne cherche pas de réponses précises, juste un avis global…

    • Bonjour Remi,
      #1 – Pas évident comme question sans être dans les petit papiers de Google. Ce que je peut affirmer sans grand risque c’est que Google est capable de lire le javascript, autrement dit de l’activer et de suivre les liens. Du moins c’est ce qu’ils ont annoncé récemment. Idem pour l’Ajax.
      Mais en fait la question n’est pas de savoir s’ils peuvent le faire, mais à quel rythme le font-ils ? Combien de ressource cela leur prend-il ?
      Car Google lisait déjà le javascript avant Panda et avant l’annonce qui à suivit à ce propos. Seulement cela leur prenait trop de ressource de le faire systématiquement.
      Aujourd’hui ils ne peuvent toujours pas le faire systématiquement (sinon ils l’auraient annoncé en grande pompe) mais probablement plus facilement qu’avant Panda. Et je pense qu’ils ont annoncé cela pour faire peur aux « frodeurs » plutôt que pour encourager à utiliser JS et Ajax dans les sites.
      Conclusion : Tant que Google n’a pas dit et redit qu’ils référencent le javascrit et l’Ajax comme le HTML il vaut mieux rester prudent, tout en sachant que cela ne serait trop tarder, et donc qu’on peut probablement utiliser JS, Ajax ici et là quand d’autres solutions ne sont pas adéquates.
      #2 – Une image sera référencée selon la taille de chargement, donc même si on en affiche qu’une partie via du CSS les robots la voient entièrement. C’est pareil en Javascript. L’exemple type ce sont les sliders si je ne me trompe pas. Google voit toutes les images simultanément, tendis que l’utilisateur n’en voit qu’une à la foi.
      Pour le CSS il n’affecte pas directement le référencement, sauf en terme de poids. Google peut le lire, mais il n’y a pas de raison qu’il en tienne compte.

      Une partie du guide de Référencement Google traite des sites pour mobile. peut être de quoi répondre à certaines de vos questions ?

  35. Principalement vous avez évoqué les grandes bases à qui fonde un bon référencement. reste à citer deux nouveaux piliers capitaux au niveau de référencement:
    les signaux sociaux et ici je note l importance de plus en plus apparente du social de google, le fameux réseaux google plus et que aprés des tests effectués auprés des professionnels seo, il parait que ce dernier indexe en temps réel les contenus partagés en gg +. du coup c d’autant important que twitter.
    le deuxiéme pilier c est de faire sa version mobile et de s investir en mobilité etant donné la forte croissance de la tranche de trafic emant du public mobinautes.

    • Bonjour Référenceur, merci pour votre commentaire. Je suis d’accord avec vous sur les réseaux sociaux, j’en parle d’ailleurs dans l’article et je viens de faire une mise à jour à propos de G+. Pour ce qui est de l’indexation je traite le sujet dans un autre article.
      Par contre je ne pense pas que les questions de version mobile entre en compte dans un article sur le référencement, même si cela se touche forcément. Les règles de référencement s’appliquant à tous les clients. Mais c’est vrai, la question mérite sans doute un article à part !

  36. Finalement le plus dur c’est les liens.
    Travailler sur un blog, parler de chose qui nous intéressent chez soi puis aller le dire sur les réseaux sociaux c’est naturel pour un blogueur.
    Mais passer du temps à chercher des endroits pour poster des liens chez les autres, c’est pas spontanée.
    Les digglikes sont une solution de facilité, mais est-ce encore efficace? Je pense que Google sait les identifier comme des fermes à liens.
    Cordialement.

    • Les digg like sont un bon point de départ. Ce n’est pas aussi efficace que les réseaux sociaux ou que des liens sur d’autres blogs, mais c’est un bon moyen pour avoir un début de trafic et quelques liens.

  37. C’est incroyable à quel point Google est présent, à croire que nos backlink et autres keyword ne sont uniquement destinés à ce moteur de recherches. Je me rappelle du temps où keyword, meta, backlink étaient des gros mots pour moi.
    J’apprends chaque jour une nouveauté dans le domaine d’Internet, merci pour cet article, qui malgré sa date d’écriture, reste tout aussi valable.

    Que penses-tu de la publicité sur Facebook ? Et je parle ici de l’option de création de publicité via le gestionnaire de Fb, pas simplement déposer un lien sur le réseau. Un investissement ou une perte d’argent selon toi ?
    Alain, nouveau dans le SEO
    Sur le blog de Pcbisly : Télécharger sur Spotify, c’est fini !

    • Bonjour Alain,
      hé oui, Google détient 90% du marché des moteurs de recherches en France !

      Pour ce qui est de la pub sur Facebook je l’utilise avec certain clients. C’est comme tout, il n’y a pas de réponse absolue, mais rien que pour « impressionner » ses partenaires, le fait d’avoir par exemple 10000 fans sur facebook est beaucoup plus efficace que de n’en avoir que 100 ou même 1000. Par ailleurs le fait d’avoir beaucoup de fan sur une page Facebook peu rapporter des sous si on s’occupe de ses fans.
      Donc je dirais qu’il y a 2 cas où la pub sur facebook est utile :
      1) Vous avez le temps de faire du community management des choses à vendre ? Alors cela vous rapportera des sous, donc l’investissement vaut la peine.
      2) Vous voulez juste avoir de gros chiffres afin de negocier plus facilement des partenariats par ailleurs ? Cela peut aussi être intéressant.

  38. Bonsoir, bravo pour cet article clair et pertinent. Je souhaite booster mon site et j aimerais bien avoir votre avis. Qu’ est ce que je dois faire? Cordialement

    • Contactez un professionnel par exemple ? Et louer ses services ? Sinon vous pouvez lire plein de conseils pertinents sur internet :)

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here