Indéxer son site sur Google en accéléré

Il y a encore quelques années voir même quelques mois, indexer un nouveau site sur Google pouvait prendre plusieurs semaines. Aujourd’hui le processus s’est largement accéléré.

Indexer un site est l’action qui consiste à le faire reconnaître un site par les moteurs de recherches (en particulier Google avec ses 90% de part de marché en France), à ne pas confondre avec le fait de (bien) positionner un site.

Il y a encore quelques années voir même quelques mois, indexer un nouveau site sur Google pouvait prendre plusieurs semaines. En s’y prenant mal c’est d’ailleurs le temps qu’il faudrait à un novice. Mais aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, les outils pour webmaster de Google et le foisonnement de blogs, de sites de communiqués de presse et les DiggLike le processus peut être largement accéléré.

Le lancement d’un site se prépare

D’abord il faut savoir que plus un nom de domaine est ancien, plus Google l’apprécie. Si vous mettez en place votre site sur un nouveau nom de domaine, il est donc inutile de cacher l’url de l’index aux moteurs de recherches, c’est même contre-productif. Personne n’ira sur votre site par hasard et au pire, si vous voulez cacher un concept, il vous suffira de préparer une page « En construction » et une page contact pour les quelques visiteurs qui se seraient égarés. Vous gagnerez du coup l’occasion de créer un mini-buzz marketing !

Avant le lancement

Avant de lancer votre site en annonçant son existence au monde, préparez son lancement. Créez une Page Fan Facebook, sur laquelle vous pourrez communiquer en attendant que votre site soit prêt. Y compris en créant de l’attente vis à vis de votre site.

Dans le même esprit, créez un compte Twitter et commencez à y nouer des contact en suivant quelques personnes susceptibles de relayer le lancement de votre site.

Repérez quelques blogs (4 ou 5 suffiront pour un début) traitant du même sujet que vous ou de sujets corolaires et faites quelques commentaires. Bien sûr il faut que ces blogs autorisent les commentaires mais aussi qu’ils donnent la possibilité d’inscrire une URL quand on y commente. Non seulement il vous serviront plus tard, mais en plus ils pourraient réellement vous intéresser.

De la même façon, repérer quelques sites de communiqués de presse (CP), annuaires et DiggLike, sur lesquels vous pourrez franchement annoncer la naissance de votre site. Préparer un texte a l’avance selon leurs critères pour annoncer l’existence de votre site le jour du lancement.

Pour les Digglike préparez un article à publier sur votre site. Une sorte d’édito, allant un peu au-delà de la simple présentation, que vous partagerez le jour venu sur 2 ou 3 Digglike.

Le jour du lancement

Google aime les liens ! Ce sont les chemins qu’utilisent ses robots d’indexation et de classement pour repérer et qualifier les sites. Voilà pourquoi vous allez donner à Google un maximum de possibilités pour découvrir votre site tout en créant un mini-évènement autour du lancement de ce dernier et une première qualification.

Le jour du lancement du site inscrivez le sur votre compte Google Analytics et sur vos outils pour les webmaster de Google. Surtout envoyez un sitemap (plan du site) à Google via les webmaster tools. De nombreux sites proposent la création de sitemaps, comme xml-sitemaps.com. Et si vous êtes sur wordpress c’est encore plus facile avec le plugin Google XML sitemap.

Annoncez l’existence de votre site : sur Google+, Facebook et Twitter en présentant son URL, sur les DiggLike en proposant votre premier article, sur quelques annuaires en créant des fiches et sur les sites de CP en diffusant votre annonce.

Commentez un article sur chacun des blogs que vous aurez repéré à l’avance en n’oubliant pas, désormais, d’ajouter l’url de votre site dans l’espace prévu à cet effet.

Enfin, en ajoutant le bouton +1 de google sur votre page et en cliquant dessus, vous inciterez les robots de google à passer sur votre page. Comme l’explique le FAQ du +1 de Google.

Once you add the button, Google may crawl or recrawl the page, and store the page title and other content, in response to a +1 button impression or click.

Quand vous ajouter le bouton [+1], Google peut crawler ou recrawler la page, et enregistrer le titre de la page et d’autres informations, en réponse à l’impression ou au clic d’un bouton +1.

Une fois cela fait, il vous suffira d’attendre environ 24h (voir moins) pour voir apparaitre votre première page (en général votre index) sur les moteurs. Pour le vérifier il vous suffit d’aller sur votre interface des webmaster tools pour repérer le nombre d’URL indexés. Ou alors de faire une recherche sur Google comme ceci : « site: [nom de domaine exact] ».

Si vous jugez ces conseils utiles, alors partagez les !



10 Commentaires
10 Commentaires
  1. Il y a des points intéressant sur le backlinking, mais proner les pages en contruction pour masquer le manque de contenu, je suis pas vraiment pour.
    Faut-il seulement prendre soin de Google ou de ses futurs visiteurs.
    Sur le blog de Jean-Baptiste – Formateur Web : Le panda – animal totem de Google

  2. Merci pour le commentaire. J’avoue que je n’ai pas été forcément limpide ^^ Ce que je veux simplement dire c’est que lorsque le nom de domaine est acquis il vaut mieux y laisser l’accès libre plutôt que de le cacher à Google. Une seule page sera visible, 2 ou 3 si on ajoute la page contact et mentions légales. Et dans ce cas la page visible peut servir à susciter l’attente. Comme les panneaux devant les chantiers. « Bientôt ici le site/la boutique de votre traiteur ».
    On a souvent tendance à s’imaginer les pages « en construction » comme des pages sans message, alors qu’elles peuvent servir à créer le désir. Je ferais peut être un article là dessus à l’occasion ^^

  3. Mais comme souvent avec les pages en construction on pert un minimum de référencement donc mal vu par GG…

  4. Je suis d’accord avec Hernan, concernant les idéaux préconçus des pages en construction. Il est possible de créer une landing page en construction optimisée qui ne nuira pas au référencement et que l’internaute aimera!

    Au plaisir,

    Neb
    Sur le blog de seo Montreal : Edgerank: Three Simple Tips to Give Your Facebook Marketing an Edge

  5. article fort intéressant – 1 chose importante aussi à rajouter le nombre d’articles parus a vraiment son importance aussi et le partage sur les réseaux sociaux

  6. C’est tout bête, mais le webmaster tools, je ne connaissais pas ! Merci ! Ton site est bien rédigé et m’aide dans mes démarches !
    Sur le blog de Pcbisly : Télécharger sur Spotify, c’est fini !

  7. Je suis assez d’accord avec cet article. Le but est de créer un très grand nombre de backlinks, soit avec les réseaux sociaux, soit effectivement en écrivant des articles sur des sites parlant des mêmes sujets, soit en laissant des petits commentaires persos ou pas sur des forums, etc…, soit en s’inscrivant sur des annuaires, cette dernière étape est importante et fastidieuse mais permet de récupérer un grand nombre de liens retour. Pour le positionnement (hors sujet) , c’est vraiment une autre histoire, car il dépend de l’intérêt des personnes pour le site, l’évolution du nombre de pages et leurs contenus riches, et les meta données internes. En tout cas merci pour cet article synthétique et concis.

  8. Merci ! Ton site est bien rédigé et m’aide dans mes démarches

  9. Merci vraiment pour votre aide
    cette article et totalement intéressant.
    Sur le blog de World Of Pictures : Kat Dennings Bikini

  10. Merci ! Ton site est bien rédigé et m’aide dans mes démarches.

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here