Les bons mot-clés pour un article

Internet est l’outil par excellence pour toucher un nouveau public, en particulier grâce aux visites venant des moteurs de recherche. Mais pour que cela fonctionne bien, il faut avoir choisi les bon mot-clés. Voici comment choisir vos mot-clés pour vos articles.

Mots clefs pour la vie par photogestion

Les mots clefs de la vie © photogestion

Peu importe la forme d’un article, comme nous l’avons vu dans les 10 règles pour un bon référencement, un billet doit s’accompagner de texte pour être bien référencé. Et ce texte doit comporter les bonnes expression-clés pour attirer l’attention de suffisamment de visiteurs.

Comment bien choisir ses mot-clés ? C’est la question à laquelle répond cet article. Cependant gardez toujours à l’esprit que l’intérêt des mot-clés est de faire venir le bon public. Idéalement ce public doit vous apporter des conversions, qu’il s’agisse de vendre un produit, de provoquer des adhésions à votre cause ou tout simplement de fidéliser un lectorat. Une expression-clé n’est donc pas à évaluer uniquement en fonction des quantités de visites qu’elle apporte, mais en fonction des retours qu’elle génère.

1. Cernez votre sujet

La première règle pour optimiser les retours de la recherche par mot-clé est donc de bien définir votre article. De quoi parle votre article ? Comment allez-vous le structurer ? Sous quel angle allez-vous le rédiger ? Essayez de préparer un plan pour votre article et faites ressortir les 5 idées principales de ce dernier. Pourquoi 5 idées ? Parce qu’une page web, donc un billet de blog aura du mal à se positionner sur plus de 5 notions.

2. Identifiez votre public

Entre 2 et 4 mots pour les recherches par Journal du Net

Les internautes recherchent entre 2 et 4 mots © Journal du Net

On ne s’adresse pas de la même manière à des enfants qu’à des adultes, à un auditoire d’avocats ou de plombiers, à des scientifiques qu’à des syndicalistes. La langue est la même, mais le vocabulaire sera différent, le ton, la familiarité, la distance critique, etc. Alors apprenez à connaître votre public. De quelle région vient-il ? Quel âge a-t-il ? Quelle passion ? Quel budget ?

Pour attirer les bonnes personnes sur vos pages, vous devez utiliser les mots qu’ils sont susceptibles de rechercher. Pour les découvrir cherchez des synonymes et des périphrases. Faites des comparaisons et, au besoin donnez des exemples.

Selon une étude du journal du Net sur son lectorat, 53% des internautes utilisent des expressions à 2 ou 3 mots clés, 34% des expressions de 3 ou 4 mots. C’est dans la moyenne nationale et même mondiale. Il y a donc des chances que votre public utilise aussi pour ses recherches des expressions de 2 à 4 mots.

Et n’oubliez pas que les internautes ne recherchent pas que des articles. Ils recherchent aussi beaucoup d’images, des vidéos, des adresses, etc

3. Faites une liste de vos mot-clés

La plupart du temps vous pourrez déduire à ce stade suffisamment d’expressions à insérer dans votre article et attirer quelques lecteurs chaque jour. Vous devriez trouver au moins une ou 2 dizaines de combinaisons de mots, expressions et termes connexes. Listez-les et voyez si vous souhaitez aller plus loin. Pour être franc, à moins que votre article soit très prometteur et destiné à générer énormément de visites vous n’aurez pas besoin d’aller au-delà. Demandez-vous avant de poursuivre si l’énergie que vous allez utiliser pour la suite ne serait pas mieux investie ailleurs. Par exemple pour un autre article qui aura ses propres expressions et visiteurs.

Si toutefois vous voulez continuer de chercher des termes et expressions à placer dans vos articles, alors n’hésitez pas à faire un tour chez la concurrence.

4. Petit audit de la concurrence

Il est très peu probable que vous soyez le seul dans la web-o-sphère à traiter d’un sujet. Si vous voulez connaître un peu mieux vos précurseurs et concurrents il n’y a rien de plus simple que de visiter leurs sites et d’en faire un petit audit. Vous pourrez par exemple regarder les nuages de tags puisqu’ils comportent les séries de mot-clés les plus utilisés par le rédacteur de chaque site.

En faisant un clic droit sur la page qui vous intéresse pour voir le code source vous pouvez vérifier la balise meta keywords. En allant sur Alexa.com vous pourrez inscrire une url et découvrir les mot-clés les plus utilisés pour la trouver (à condition qu’elle ait suffisamment de visites, sinon les statistiques ne sont pas vraiment valables).

Et surtout vous avez Google Adwords, qui vous apportera non pas une vision sur un concurrent donné, mais sur une large palette de requêtes.

5. Le générateur de mot-clés Google

Le générateur de mot-clés de Google, aussi appelé google Adwords ou Google Keywords permet d’abord de vérifier ses propres expressions régulières. Histoire de gagner du temps (pas de captcha) et de pouvoir visualiser plus de 100 résultats, inscrivez-vous ! C’est gratuit.

Vous avez un dilemme entre 2 mots, 2 expressions, 2 orthographes ? Vaut-il mieux écrire mot-clé ou mot-clef ? Saisissez vos deux choix dans l’outil de Google et il vous montrera celui qui génère le plus de requête.  En cochant la case pour « afficher uniquement les idées directement liées » vous limiterez la recherche à quelques combinaisons comprenant les termes que vous avez saisis.

En décochant cette case vous aurez accès à toute une série de termes connexes plus ou moins dans votre thématique. Il ne vous reste plus qu’à les classer par nombre de recherche et à faire le tri pour avoir toute une nouvelle série de combinaisons de mots.

6. Où faut-il placer ses mot-clés ?

Placement produit par Smaku

Le placement d'un mot-clés peut tout changer © Smaku

Bien, maintenant que vous avez toute une série de mot-clés et probablement plus que ce qu’il ne vous faut si vous avez utilisé le générateur de Google il va falloir les placer aux bons endroits. Le titre de l’article (H1), la balise meta title et l’url sont les endroits les plus indiqués. C’est là que doivent figurer les expressions qui apportent le plus de visites.

Evidemment insérez vos expressions régulières dans votre contenu. Servez-vous en comme synonymes ici et là, mais ne truffez pas votre article de la même expression à tord et à travers. En haut de votre article devraient figurer les termes les plus utilisés par les internautes pour leurs recherches. Mettez en gras les mots qui vont aider à la lecture, dont quelques-uns de vos mot-clés, pour leur donner plus de poids.

Dans le alt des images vous pourrez placer quelques expressions, ainsi que dans le nom des fichiers et dans les légendes. Tirez parti du fait qu’une légende ou un alt peuvent être beaucoup plus directs qu’une phrase d’article, mais respectez tout de même votre langue d’écriture.

Comme votre référencement dépend aussi des liens menant à votre article, vous aurez soin d’utiliser vos mot-clés en guise d’ancre de liens, depuis d’autres articles de votre site comme depuis d’autres sites.

Bref, publiez et… Continuez

7. Les mot-clés à postériori

En référencement le travail ne se termine jamais lors de la publication d’un contenu. Certains disent même qu’à ce stade il ne fait que commencer. En tout cas, pour ce qui est des mot-clés, Google Analytics, est un outil extraordinaire. Non seulement il vous permet d’évaluer vos résultats mais aussi de les améliorer.

Quand vous irez regarder les mot-clés qu’utilisent les internautes pour arriver sur votre site (menu « Sources de trafic » sous-menu « mot-clés ») vous serez surpris par certains termes employés. Et vous remarquerez aussi sans doute certaines expressions que vous n’aviez pas envisagées vous amenant du trafic.

Ce sont ces expressions que l’on qualifie de « mot-clés a postériori« . Vous avez deux possibilités pour les utiliser. Soit les insérer dans vos articles existants, si cela est possible sans rien casser. Soit carrément écrire un nouvel article en vous basant sur ces expressions. Cela peut même s’avérer être une bonne source d’inspiration.

Pour finir, consultez les rapports de positionnement

Enfin, allez consulter vos rapports de recherches. La plupart des outils pour évaluer votre position dans les moteurs font bien plus qu’une simple vérification mais sont payants. Free Monitor for Google est un petit software gratuit simple d’utilisation et pratique. Il ne vous permettra pas de visualiser vos progrès sous forme de courbes, mais il est suffisant pour un contrôle sur quelques expressions.

En fonction de vos résultats vous pourrez encore affiner vos articles, à condition que le temps investi en vaille la peine bien sûr.

Si cet article vous a plu, aidé (ou pas) alors laissez-moi un commentaire.



40 Commentaires
31 Commentaires
  1. Vraiment bien ton article !
    Toutes les infos importantes sont là, après tu as des plugin pour améliorer la densité des mots clefs.
    Sur le blog de Création de site Internet Avignon : Optimiser le chargement de son site Internet en compressant son css

    • Merci Arnaud pour ce commentaire sympathique. Si tu as des liens vers les outils dont tu parles n’hésite pas à les donner, ou alors à m’envoyer un e-mail ^^

  2. Vraiment Hernan, bravo !!!

    En voilà un article bien complet. Moi qui suis en formation dans ce domaine, j’avoue que tes conseils sont une mine de renseignements.
    J’ai encore beaucoup à apprendre, et d’ailleurs j’aurais une question à te poser.

    Au point N°5 tu parles de l’alt des images. J’ai vu qu’il y avait la balise alt et l’attribut alt d’une balise. Tout d’abord duquel des deux parles tu et sais tu quelle est la différence ?

    Encore merci pour ces précieuses informations.

    Fabrice

    • Bonjour Fabrice,
      D’abord merci de ton message. A ma connaissance (et il suffit de chercher pour vérifier) il n’y a pas de « balise » alt en xhtml. C’est un abus de langage. En fait qu’on dise « balise alt » ou « attribut alt » on parles toujours de l’attribut.

    • Merci pour tes lumières

      Fabrice

  3. Même pour ceux qui ont un peu de bouteille, les conseils donnés ici sont fort utiles !
    Sur le blog de Piotr : 1001 astuces pour économiser en voyageant

  4. Bravo pour ton article, Hernan :-)

    Je viens de tester Free Monitor for Google. Ce petit logiciel tout simple me convient très bien. C’est justement ce que je cherchais ! MERCI :-D

    Muriel
    Sur le blog de Muriel : La vitamine C empêche de dormir- info ou intox

  5. Bonjour,
    cet article est un bon récapitulatif.
    Pour l’audit des sites concurrents, les modules gratuits sur firefox comme KGen permettent de voir la densité de mots clés et crée un nuage de mots clés.
    C’est toujours utile.

    Ensuite, pour le suivi, il y a également SEO Soft qui est un logiciel gratuit, en français en plus.
    Il permet de suivre 20 URL je crois, avec chacune plusieurs mots clés.

    C’est toujours bien pour débuter mais ensuite, les suites payantes offrent de bien plus grandes possibilités.
    Sur le blog de Brika : Laffaire DSK – le traitement des média

  6. En effet, on retrouve les principales astuces pour trouver et travailler les bons mots-clés.
    Je rajouterais qu’il faut étudier la concurrence sur un mot-clé en ayant un aperçu de l’état des sites sur la première page Google du mot souhaité, afin de voir ce qui est faisable ou non.

  7. Les outils de tendances sont pas mal non plus pour affiner ses sélections de mots clés (Google Trends, Google Insight) de même que d’autres petits outils (Google Wheels, l’outil indiquant l’intention d’achat de Microsoft…)
    Sur le blog de Christophe BENOIT : Questions à poser à son client dans le cadre d’une prestation de netlinking

  8. Merci à vous pour les commentaires. Je regarderais les outils que vous proposez pour éventuellement modifier l’article ^^ En tous cas ils trouveront leurs places dans la newsletter !

  9. Dans le même style que l’attribut alt des images, conseilleriez-vous l’utilisation de l’attribut title dans les liens ?
    Sur le blog de Claire@ventes privées : Top – Classement – ventes privées spécialisés

    • Le title des liens n’a, selon quelques tests récents, aucune influence sur le référencement. En fait cela pourrais même avoir un effet pervers en référençant la page de départ sur les termes du title. Par contre le title est nécessaire (voir indispensable) pour l’accessibilité.
      Donc pour ma part je le met presque tous le temps en pensant accessibilité plutôt que référencement.

  10. Un article bien complet accessible à tous. Tout y est. On peut ajouter en outil SEM rush en outil payant, qui offre des données différentes de google, et pour suivre son positionnement Advanced Web Ranking est parfait.
    Sur le blog de John : Le plaisir est le bonheur des fous- le bonheur est le plaisir des sages

  11. merci pour votre service

    • De rien, n’hésitez pas à mettre un lien de chez vous à chez moi si vous trouvez mes articles utiles.

  12. Bravo, simple, clair, concis…. Continue à nous apprendre pleins de choses ! ;-)

  13. D’excellents conseils pour optimiser sa visibilité web par une stratégie de mots clés et de longue traine.
    Sur le blog de Web designer : Nouveau look pour Bulle de Bain

  14. Et bien franchement moi qui cherchais des informations sur le référencement, voici qui devrait devenir une bible parfait du débutant en référencement.

    Merci beaucoup pour ces explications détaillées, ça me motive d’un seul coup ^^

  15. Merci pour cet article bien écrit.
    J’en apprends un peu plus avec vous :)

  16. Merci beaucoup, ça ne peut que m’aider et c’est très intéressant et se li très bien pour quelqu’un qui n’y connait rien !
    Sur le blog de L’indécis : Remédiation au dégueulasse

    • Bonjour,
      merci pour ton commentaire. j’ai jeté un coup d’oeil à ton site au passage, ce que tu fais est très sympa !

  17. Bonjour Hernan,

    J’adore les articles qui fournissent des méthodes de travail. Ce billet est très instructif. Par contre, je vérifie toujours l’efficacité de mes mots-clés sur mon compte Google Adwords. Je trouve que les informations sont plus fiables que sur Google Keywords. Cela demande du temps par contre et un peu de budget.

  18. Personnellement, j’apprécie beaucoup le générateur de mot-clés Google qui me permet de m’orienter dans la bonne direction.
    Sur le blog de nail art : 5 blogs tumblr incontournables sur le nail art

  19. Bonjour Hernan

    Merci pour ce condensé dans le domaine de l’écriture.
    Je crois que plus j’écris d’articles, meilleur sera le résultat. Je dois tenir compte de mon idée première, du partage que je veux en faire et des commentaires que je peux déclencher.
    En intégrant l’idée avec des mots clés, c,est un autre pas de danse pour cette chorégraphie littéraire.

    Une belle journée
    Gizèle Anne

  20. Merci pour votre article très généreux en informations ! Un super travail de rédaction et de partage pour les débutants. Le référencement est un véritable métier, mais avec un peut de travail et de lecture d’article, on peut facilement apporter un plus à notre site web.

    Cordialement Mr Maillot

  21. Bonjour,
    pour les « performances » de mon blog, je viens de lire l’article et j’ai de suite mis en place les conseils. J’espère que ça va marché (je pense que oui).
    Encore merci et très bonne journée
    Delphine
    Sur le blog de REUSSISSEZ VOTRE MARIAGE : Que faire pour ne pas rater son organisation de mariage ?

  22. Bravo, article précis, clair et bien écrit! Il m’a beaucoup aidé. Thanks a lot

  23. Bonjour,
    Merci pour ces précieux conseils. Je débute, je vais donc essayer d’appliquer au mieux ces infos.
    En croisant les doigt pour que le trafic démarre…
    Encore merci et bonne continuation ;)
    Wil

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here