5 Façons de se faire avoir avec un site pas cher

La création d’un site web est un puissant outil de communication, et c’est une façon unique de communiquer avec le monde. Cependant il doit être bien conçu et même si vous ne voulez pas dépenser une fortune, certains pièges sont à éviter.

Construction de site

Sans fondations solides tout s’effondre. © Joshua Rothhaas

Un artisan cuisiniste parle à un webmaster de ses soucis avec son site internet créé et mis en ligne récemment. Il n’avait aucune visite et se demandait pourquoi. Le webmaster retrouve le site avec difficulté et surprise : en regardant les codes du site il trouve un lien menant vers un site Allemand spécialisé sur la fessée. Comment annoncer à l’artisan que son site sur les cuisines mène vers un site sur la fessée ? Vous pensez que ça ne peut pas vous arriver et bien voici un aperçu de ce qui arrive à ceux qui payent leur site au rabais.

  • Graphisme affreux voire inexistant, rendu “amateur”
  • Menus qui ne fonctionnent pas toujours bien
  • Affichage décalé sur certains ordinateurs
  • Site invisible sur les moteurs de recherche (sites mal codés pour le référencement)
  • Textes copiés-collés qu’on retrouve sur beaucoup d’autres sites
  • Fautes d’orthographe
  • Photos dévalorisantes ou impersonnelles
  • Contrat qui les lie au prestataire pendant plusieurs années

Bref ils se sont fait avoir.

Voici 5 pièges dont il faut particulièrement vous méfier

1. Faire votre site à l’étranger pour payer moins cher.

Une bonne communication est essentielle dans ce type de projet si votre interlocuteur ne maîtrise pas correctement votre langue vous risquez de rencontrer des problèmes suite à des incompréhensions.

Vous avez un souci avec votre site, besoin d’un conseil, d’une information urgente, en France vous appelez votre webmaster mais à l’étranger ? Il faudra composer avec le décalage horaire (suivant le pays) avec des délais de communication.

Pour le paiement peut-être serez-vous confronté à un problème de monnaie.

De plus la loi française protège le consommateur mais au niveau international renseignez-vous pour savoir quels sont vos recours en cas de problème. Au niveau législatif ce sera forcément plus compliqué.

2. Utiliser un thème gratuit

Payer un site au rabais

Les apparences sont parfois trompeuses.

Thème gratuit! Vous savez que personne ne travaille gratuitement !

Sur le net : Lorsque vous avez téléchargé un thème gratuit vous aurez la plupart du temps un lien en footer (bas de page) vers le site de l’auteur ou un vers d’autres site
Un thème gratuit peut être infecté : votre WordPress roule très bien, vous êtes content mais après quelques jours vous voyez que votre site envoie des visiteurs vers un site que vous ne connaissez pas. Il peut contenir  des failles qui peuvent se retourner contre votre site en ruinant tous vos efforts en quelques secondes.

Sur la plateforme WordPress : le choix est très limité, il vous sera difficile de trouver un thème qui vous symbolise.

3. Un site fait par le petit-neveu, le gentil voisin… des personnes pleines de bonnes intentions, attention!

On ne peut demander à un amateur de faire le travail d’un professionnel par exemple pour le contenu il faut espérer que vous :

  • possédiez des aptitudes techniques pour optimiser votre site
  • maîtrisez le référencement
  • êtes en mesure d’appréhender les notions de sécurité concernant l’usage du web
  • ayez des notions juridiques régissant la réglementation en vigueur du Web

Un neveu essaiera de vous faire un joli site mais pensez-vous qu’il saura le rendre pratique et fonctionnel de façon que vos visiteurs quelles que soient leur capacité informatiques puissent s’y retrouver. Sera-t-il le rendre visible c’est-à-dire accessible à un maximum d’internautes.

Et puis quand vous aurez besoin d’une intervention rapide, allez-vous obliger votre petit-neveu à travailler pour vous ?

4. Un site « discount »

Un travail ça se paie alors vous risquez de vous trouver avec un site limité car à bas prix vous ne pouvez demander un travail de professionnel dans le respect des normes, des détails et personnalisé qui feraient que votre site fonctionne correctement pour tous les utilisateurs et qui dure dans le temps sans avoir à demander l’intervention d’un technicien pour le rafistoler ou rajouter des fonctionnalités supplémentaires. Et de plus si votre activité marche et que le site est plébiscité il sera évident qu’il faudra l’améliorer. Avec une solution au rabais il faudra payer le double puisque le travail déjà payé est souvent à refaire et au final vous paierez pour ce que vous auriez pu prendre dès le début.

Les sites web « discount » ne sont pas du sur-mesure, ils sont tous fabriqués sur le même modèle, et avec un graphisme très banalisé… Il n’y a aucune souplesse, ni adaptation à votre identité, à vos besoins propres. Pour le service après-vente… la formation… le suivi et le conseil… est-ce qu’un site à bas coût assurera vraiment un service de qualité en la matière ?

5. Faire son site soi-même

Site pas cher

Petit prix = petit animal © Stéfan

Tout est possible, avec quelques connaissances en informatique. Mais êtes-vous prêt à apprendre ?
Il vous faudra du temps en aurez-vous en plus votre activité professionnelle ? Et de la patience !
Créer un site implique de devenir architecte, webmaster, retoucheur d’images, rédacteur, référenceur, spécialiste en réseaux sociaux et en emailings,…
Aujourd’hui on peut tout faire grâce au web, il y a des cours d’électricité, de plomberie… pensez-vous qu’avec ces cours vous pourrez vous passer d’un électricien, de plombier … ? À chacun son métier.

Vous l’aurez compris pour avoir un vrai site il faut y mettre le bon prix.
Le coût d’un site :

  • Un site vitrine coûte  environ 50 euros/An pour l’hébergement et le nom de domaine.
  • La conception sera aux alentours de 1000 €
  • Un site marchand coûte plus cher à la conception 2000 €, plus selon votre demande.
  • Votre projet nécessite le développement de fonctionnalités qui vous sont propres. Cela demandera une étude de la part de l’agence pour connaître le coût.
  • Le prix d’un site peut aller de 800 Euros à plusieurs milliers d’euros pour les plus grosses plate formes d’e-commerce.

Plus votre projet est important plus votre cahier des charges devra être développé. N’hésitez pas à passer une après-midi dessus, l’avenir de votre entreprise en dépend.



Commenter
Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here