Comprendre Twitter pour les entreprises

Twitter est un réseau social de microblogging. Avec pour slogan « What’s happening ? » (que se passe-t-il ?) il est plutôt destiné à informer, pourtant de nombreuses entreprises, surtout outre-Atlantique, y participent. Pourquoi ? En quoi twitter peut-il aider à générer des revenus ?

Twitter pour les entreprises

Microbloggin rime avec business

L’idée de Twitter, de confier à tous la possibilité d’éditer des informations par un moyen simple et instantané (SMS, plate-forme web ou application tiers), tout en limitant la taille à 140 caractères n’est pas anodine. Cette idée, concrétisée par les fameux « tweets » (gazouillis), a révolutionné le monde d’internet avant de chambouler celui de l’entreprise. Comment ? En quoi le site de microblogging peut-il vous aider à augmenter votre CA ? C’est ce que nous allons essayer de voir dans cet article.

A quoi sert Twitter ?

Le slogan d’origine de Twitter : « What are you doing ? » le définissait plutôt comme un service de relation sociales. Mais quand Twitter (poussé par ses utilisateurs) le remplace par « What’s happening ? » (Que se passe-t-il ?), le réseau social de microblogging prend un tout autre rôle : celui d’informer.

Ce jour là Twitter s’est aussi ouvert aux entreprises, tout simplement parce qu’il y a beaucoup plus de choses à dire sur ce qu’il se passe dans (pour, avec, etc.) une entreprise que sur ce qu’il lui arrive.

Twitter sert donc à informer. Parfait ! Mais ce qui à fait la différence c’est le « comment ». En limitant les messages de ses abonnés à 140 caractères, il oblige à la concision. Les tweet sont direct, séducteur, simples, voir « stupides » et permettent (de l’autre coté de l’écran) de s’informer en un coup d’oeil.

C’est en cela que Twitter se détache des autres médias sociaux : en appliquant avec rigueur le principe du « Keep it Simple, Stupid » d’où naîtra son succès.

Que rapportera Twitter à votre entreprise ?

1. Un outil simple pour rester en veille

Aujourd’hui Twitter est un outil d’information dont peu de journalistes se passent. Pourquoi ? Parce qu’en réunissant sous un même compte des abonnements ciblés sur une thématique on peut créer un véritable fil de veille sur le sujet concerné. A l’instar des journaliste vous devriez rester en veille sur le ou les sujets qui touchent à votre entreprise. Qu’il s’agisse d’informations sur les concurrents,  sur la recherche ou sur les évènements socio-économique.

2. Indexation et référencement

Un accord à été passé entre la firme de Montain View et Twitter en 2009 permettant de créer une jonction entre un compte twitter et un compte Google. Même si depuis la sortie de Google+ cet arrangement est en pause, des expériences ont montrées que les liens postés sur Twitter étaient très rapidement suivit par les bots du moteur de recherche et les pages de destination indexées d’autant plus vite que le domaine l’était déjà. En général en moins de 24h.

D’autres expériences se sont attachée à prouver que Twitter et les RT (ReTweet) avaient non seulement une influence sur l’indexation mais aussi sur le positionnement. SEOmoz, célèbre site sur le référencement, a même évalué, après l’une de ces expérience, que 5 RT avaient le même poids que 2 backlinks (liens externes). Quand on connaît la somme de travail nécessaire pour avoir 2 (20, 200 ou 2000) backlinks sur une page interne en comparaison de ce qu’il faut pour avoir l’équivalent de RT, le choix est vite fait.

3. Un outil de promotion

Veille par Le Xav

Twitter veille, même par téléphone © Le Xav

Un compte twitter sans followers (abonnés) n’a pas vraiment de sens, en particulier si vous voulez l’utiliser pour communiquer. Heureusement avoir des followers n’est pas si difficile, surtout en étant aidé par des outils d’automatisation. En étant suivis vous devenez donc un informateur. Un nouveau que vous pouvez utiliser pour :

  • Lancement d’un nouveau produit
  • Annonce promotionnelle
  • Gestion de la relation client
  • Annonces de recrutement
  • etc.

Tout cela vous pouvez  bien entendu le faire vie d’autre canaux que les réseaux sociaux (communiqués de presse, publicité traditionnelle, bouche à oreille) mais la force de Twitter réside comme dit plus haut dans la brièveté du message et donc son accessibilité. Parce qu’il est plus facile à appréhender, votre « message-titre » aura plus de chance d’être lu et surtout d’être relayé.

Selon une étude récente américaine auprès des petites entreprises le bouche à oreille est un facteur critique de promotion. Les médias sociaux et Twitter en particulier jouent un rôle prédominant sur le bouche à oreille en donnant à votre voix et à celle de vos relais un impact décuplé tout en vous aidant à diffuser vos messages bien au-delà de votre cercle immédiat.

4. Une plus grande notoriété

Dans le même ordre d’idées Twitter comme les autres réseaux sociaux va vous permettre de vous bâtir une image de marque bien au-delà de vos cercles de contacts et bien plus rapidement. Car dès lors que des tiers parlent de vous ils vous construisent une réputation, en vous rendant « connu ».

Pour que vos contacts parlent de vous en bien et donc que votre réputation soit bonne, il n’y a pas de secret : soyez bon, dans tous les sens du terme. Autrement dit respectez vos followers, ne cherchez pas à les manipuler avec des promesse racoleuses et non tenue, ne soyez pas envahissant, donnez leur des informations pertinentes, sachez être humain en établissant des relations un peu plus personnelles et surtout ne faites pas semblant d’être quelqu’un d’autre. Je reviendrait plus en détail dans un autre article sur tous ces points.

5. Une meilleure relation client

L’obligation d’être concis sur Twitter constitue pour vous un terrain favorable à la relation client. En 140 caractère vous pouvez facilement diriger vos clients vers des réponses et solutions à leurs problèmes, des solutions que vous aurez bien sûr mis en place au préalable ou au pire que vous aurez créer suite à des requêtes.

A l’inverse, si un détracteur peut facilement vous agresser en 140 caractère, il ne peut pas tout à la fois vous provoquer, se justifier et respecter les règles de twitter qui n’aime pas le flood. Il devra donc choisir entre vous aider à trouver une solution à ses soucis (c’est ce que font en général les clients qui ont des soucis ! ) ou maltraiter votre marque. Sans compter que votre communauté (en principe) vous est plutôt favorable, du coup la 2eme option aurait peu d’effet.

De votre côté vous pouvez utiliser Twitter pour  :

  • sonder vos followers,
  • attirer leur attention sur des choses positives,
  • être alerté (via la recherche) si on parle de vous ou de votre marque, 
  • étudier les critiques éventuelles, anticiper les critiques,
  • etc.

Autant de pouvoirs qui vont vous aider à améliorer votre relation client.

Au delà de votre entreprise

Twitter Spanish revolution par Iaia Cocoi

Ce n'est pas une crise : c'est une escroquerie © I.Cocoi

Vous le savez peut être, Twitter à contribué (plus ou moins selon certains) à diffuser des informations primordiale pour la liberté des peuples et la démocratie. Contribution rendue possible par la possibilité de créer des application de diffusion des tweets (via des sites tiers, des téléphones, etc.) et de réception (affichage des tweets). Ce qui rend l’envoi et la lecture de tweets presque impossible à bloquer, même pour un gouvernement souhaitant limiter la liberté d’expression (puisqu’il devrait alors bloquer la majorité d’internet dans son pays).

A ce titre le réseau social véhicule une image qui ne manque pas d’imprégner ses utilisateurs. En tant que nouveau venu, comme dans toute communauté, vous êtes supposer respecter les règles qui étaient là avant vous. Principalement : liberté d’expression, liberté d’information, honnêteté de l’information.

Ceci nous amène vers l’utilisation concrète de twitter pour votre entreprise. J’aborde ce sujet : « Comment utiliser Twitter » dans un autre article en tâchant de vous aider à faire vos premier pas sur le réseau social de microblogging. En attendant je vous invite à y créer un compte si vous n’en avez pas déjà et à farfouiller.

***

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à me suivre sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Google+, …



Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

  1. 12 outils Twitter pour passer en vitesse pro
  2. Les premiers pas de votre entreprise sur Twitter
  3. 2010 l’année Twitter
27 Commentaires
17 Commentaires
  1. Bonjour Hernan,
    Comme d’habitude, un article intéressant et facile à lire, merci. Je suis entièrement d’accord avec ta synthèse. Le fait d’utiliser Twitter apporte beaucoup a une entreprise, et comme cette tendance se démocratise, ont trouve maintenant des sites et des logiciels d’aides ou de suivi des messages et prospects.
    Par expérience, je dois dire que le fait de twitter régulièrement de l’info qui correspond a mon domaine d’expertise à booster le nombre d’inscrits mais aussi le PR de mon blog en peu de temps. Je ne peux que conseiller aux entreprises d’utiliser Twitter, pour le moment ce n’est que du positif.

    A bientôt Hernan
    Eric
    Sur le blog de Eric: faire connaitre ma petite entreprise : Strategie marketing de la valeur cachée

  2. Bonjour Hernan
    Analyse très pertinente de ce réseau social. Ne pas l’utiliser, c’est perdre énormément.
    De plus, les nombreux outils permettent d’être très présent pour un temps de connexion très réduit, sans compter sur les nombreux liens que cela procure.
    Thierry
    Sur le blog de Thierry Valker | business-marketing-internet : Comment tweeter tout vos anciens articles de façon automatique ?

  3. Merci à vous deux pour vos commentaires. C’est vrai Eric, il y a pas mal d’outils pour aider à utiliser twitter et le rendre vraiment efficace; Il faudra sans doute que j’en parles dans quelques articles.

  4. Simple, concis et précis.

    Merci Hernan parce que réellement je « nageais » un peu avec twitter et maintenant ça s’éclaire un peu.

    J’attends donc ton 2e article avec impatience
    Sur le blog de Sylviane : Video d’un prodige coréen inconnu

    • Merci de ton commentaire Sylviane. A bientôt sur le site donc.

  5. Très bon article. Qui éclaire sur l’utilité de twitter.
    Maintenant, je l’utilise depuis quelques mois maintenant, et je dois avouer que les retombées ne sont pas encore là. loin de là.
    Sur le blog de Rémi : La soupe champenoise

  6. Merci Rémi pour ton commentaire. Si je peux me permettre un conseil pour avoir un meilleure impact avec les réseaux sociaux et twitter en particulier, c’est de travailler un peu ton design. Je sais qu’en apparence ça n’a pas de rapport, mais en fait si, car Twitter brasse un public très visuel ou « pressé » qui peut rapidement être rebuté par un design bancal.
    Sinon côté twitter, as-tu essayé Tweetadder ? Avec tes 50 followers tu as un bon début de réserve qui peut te permettre de monter rapidement en nombre de followers.
    Concrètement depuis que j’ai dépassé les 70 followers j’ai des retweet tous les jours. Grâce à une synergie entre ce logiciel et le plugin Tweet old post. Et quand des comptes à 5000+ followers me RT, cela se sent.

    • Merci Hernan,
      Le design, l’apparence me parait important en effet, même en dehors des réseaux sociaux. C’est pour cela, que j’ai un peu personnalisé le thème de mon blog. Mais pas encore assez je pense. Il faudra que je fasse appel à quelqu’un de plus spécialisé.

      Pour ce qui est de tweetadder, j’ai voulu le tester i ly a qq semaines mais je pense que je me suis « planté » à l »installation. Et depuis, quelque soit mes actions (y compris désinstallation/réinstallation etc…) rien à faire. Il ne fonctionne pas (en version test du moins). Il faut que je reprenne mes investigations ou que je tente directement la version commerciale.

      J’ai installé, également il y a qq semaines, tweet old post. Que je trouve très bien.

      Je te remercié pour tes conseils.
      Sur le blog de Rémi : La soupe champenoise

  7. Bonjour Remi,
    Pour le design, un thème payant (environ 30€/40€ ici) peut largement suffire surtout si tu maîtrises un petit peu le codage de wordpress.
    Côte Twitter tweetadder peut s’avérer très utile, mais il faut effectivement un peu de temps pour le maitriser. Cela dit le temps qu’il fait gagner est immense.

  8. Bonjour Hernan,

    Merci pour cet article vraiment bien écrit.
    Comme je te le disais, je n’y comprenais pas grand chose à Twiter, maintenant, ça commence à s’éclaircir un peu.

    Dans le point N°3 « un outil de promotion » veux tu dire qu’on peut aussi y faire la promotion avec un lien d’affilié ?
    Sur le blog de Fabrice : Sur internet, il est important de savoir donner pour recevoir

  9. Salut Fabrice,
    Tu as le droit, mais twitter n’aime pas les liens affiliés. Quand il les détecte il lui arrive donc parfois de le signaler par une alerte à tes destinataires.
    Rien ne t’empêche par contre de mettre un lien vers une landing page qui contiendra les liens en question ou de promouvoir un produit ou un service vie des liens normaux, etc.

  10. Je trouve que Facebook est plus adapté pour une entreprise, car il permet tout de même de poster des messages plus longs.

    Communiquer avec ses fans dans une limite de 140 caractères diminue certainement la qualité du dialogue.

    Enfin on peut répondre aux fans sans être obligé d’être ami avec eux (DM Twitter) ou sans imposer la réponse à tous les lecteurs dans leur TM.
    Sur le blog de KRIS3D@Ecommerce avec WordPress : Gérer son blog WordPress avec un Ipad ou un Iphone

    • Bonjour Kris3d,
      En fait dans un article précédant je disais que Facebook est incontournable. Mais Twitter est souvent moins bien compris par les entreprises et justement moins utilisé. Dans un prochain article je compte aborder le comment de cette question ^^ Mais le but des 140 caractère n’est pas de tout dire, mais d’entamer le dialogue. Et en cela twitter peut être très efficace.

  11. Salut Hernan,
    Je t’avouerai que les réseaux sociaux ne me passionnent pas plus que ça.
    Sans doute à tort …
    Peut-être que ton prochain article : « Comment utiliser Twitter » me mettra définitivement le pied à l’étrier ;)
    Sur le blog de Jean-Charles : Etre moine, Geisha, un bon tremplin pour devenir multimillionnaire au féminin

  12. Excellent article,
    Oui, c’est vrai que Twitter n’est pas bien compris en entreprise et beaucoup des possibilités promotionnel est mis de côté.
    Sur le blog de Agnes : Quelques chiffres pour Twitter en image.

  13. En espérant que cela ne soit pas mal venu, j’aimerai vous sensibiliser à l’intérêt d’utiliser ce type de réseautage à des fins bien différentes.

    Les réseaux sociaux (comme plusieurs outils web 2.0) peuvent être utilisés au sein d’une entreprise comme outil de communication interne. Le réseau sert alors à optimiser l’efficacité de chacun et à rassembler les informations et les savoirs de son entreprise. Les informations qui y circulent ne sont donc pas à partager avec le public !
    Sur le blog de ocarbone : Le microblogging d’entreprise selon Yammer

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here