Quel réseau social pour son entreprise ?

Facebook est le premier réseau social, tout le monde le connait et peu d’entreprises s’en passent. Et les autres ? Comment faire le tri ? Voici un petit aperçu de leurs visites respectives et quelques indications pour mieux choisir les réseaux sociaux où il faut être.

Google+ par Cambodia4kids

Google+ sera-t-il incontournable ?

Facebook est le leader incontesté des réseaux sociaux. Site le plus visité au monde selon Google (qui a l’habitude de s’exclure de ses classements). En juillet 2011, selon ad planner, Facebook a 1,8 milliards de visiteurs uniques et 930 milliards de pages vues ! Bref, s’en passer c’est se couper d’une bonne part d’internet. Il faut donc y être, soit ! Et les autres ?

Voici un petit survol des plus courants d’entre eux. Aidé de Google Trends nous pouvons déjà faire un premier tri.

Comparatif des visites de Facebook et Youtube

Facebook VS Youtube, visites

Facebook à presque 2 fois plus de visites que Youtube © Google Trends

Derrière Facebook arrive Youtube, le site de partage de vidéos. « Partage de vidéos » ? En fait une erreur souvent commise est de cataloguer Youtube uniquement comme un service de partage de vidéos ou pire de ses propres vidéos. Si avoir des vidéos à partager est évidemment plus intéressant pour être sur Youtube, cela n’est pas obligatoire. Vous pouvez aussi commenter des vidéos, suivre différentes chaines thématiques, diffuser des vidéos sur votre site, etc.

Une entreprise doit-elle utiliser Twitter ?

Visites de Facebook, Youtube et Twitter en 2011

Si Twitter parait négligeable en terme de visites, il ne l'est pas en terme de retombées © Google Trends

Twitter, le site de micro-blogging, a beaucoup moins de visites que Facebook ou Youtube. Pour autant il peut être d’une grande utilité pour une entreprise. D’abord parce que le principe de Twitter est d’être un canal de diffusion de l’information, à l’instar du fil d’actualité d’une agence de presse. C’est sans doute pourquoi Google passe très souvent sur ce réseau social et lui accorde même pas mal de poids en terme de référencement.

Ensuite parce que l’essentiel de l’activité sur Twitter consiste à poster des informations et à en rediffuser (le fameux Retweet). Deux activités peu engageantes et donc assez aisées à réaliser. En fait, s’il existe des techniques pour être retweeté plus souvent, la véritable difficulté sur Twitter est de construire un vrai réseau (en fidélisant) et d’acquérir un statut d’expert, qui fera que vous serez retweetté.

Bref, rien que pour le référencement vous devez implanter votre entreprise sur Twitter. Si en plus vous avez le temps d’y construire une communauté, tâche qui peut être vraiment facilitée par des outils d’automatisation comme Tweet Adder, pourquoi s’en priver ?

Quid de linkedin et viadeo ?

Visites de Twitter, liinkedin et Viadeo (monde)

Au niveau mondial viadeo est à Twitter ce que Twitter est a Facebook © Google Trends

Au niveau mondial Viadeo est une quantité négligeable. En France par contre, son pays d’origine, les entreprises peuvent juger intéressant d’y participer. Mais quand ce dernier revendique 35 millions de membres (en décembre 2010) Linkedin, son équivalent américain et donc international en revendique 100 millions. Pour une entreprise qui souhaite exister à l’international le 2eme est manifestement plus intéressant.

Twitter, Linkedin et Viadeo en France

Viadeo perd de l'influence en France, son pays d'origine. Début d'un déclin inévitable ? © Google Trends

D’autant que le réseau social des professionnels français semble en perte de vitesse. en France Twitter a dépassé Viadéo en février 2010 et en ce mois de juillet Linkedin le taraude.

Précisons tout de même que ces deux réseaux sociaux sont spécialisés dans les relations entre professionnels dans un cadre professionnel : recherche de partenariat, opportunité de carrière, personal branding, informations aux entreprises…  Si vous parlez de loisirs, de sport, d’informations générales, de nouvelles technologies, vous n’y trouverez probablement pas d’écho. De plus les deux réseaux sont payants pour être utilisés à plein potentiel.

L’entreprise, ses images et Flickr

Un petit mot sur Flickr : c’est un site de partage d’images. On peut y commenter les images des autres, et on peut utiliser Flickr pour récupérer des images libres de droit, mais contrairement à Youtube, agir sur Flickr sans avoir soi-même des images à partager n’est pas très efficace, que ce soit pour faire venir des visiteurs ou pour faire parler de vous.

Par contre, si vous avez des images à partager, que ce soit de la photo, du dessin, de la peinture, etc. Utiliser ce réseau vous apportera à la fois de la visibilité et du référencement, en particulier sur Google image.

Et google + ?

A cette date Google n’a pas encore distingué les pages pro des pages personnelles sur Google+. C’est donc un Facebook amélioré pour ce qui concerne la diffusion d’information, mais de moindre intérêt pour les entreprises. Cependant, à l’instar de son rival qui a prévu un moyen de convertir des pages personnelles en pages pro, Google+ va probablement lui aussi proposer cette possibilité. S’y investir ou non est donc surtout une question de temps disponible.

D’ailleurs si vous souhaitez des invitation sur Google+ n’hésitez pas à me contacter en indiquant un e-mail valide et je vous ajouterais avec plaisir à mes cercles.

***

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé, rejoignez moi sur Facebook !



19 Commentaires
19 Commentaires
  1. Bonjour Hernan

    Très intéressant ce petit comparatif. J’utilise twitter, facebook, youtube et linkedin, et j’utilise twitterfeed (gratuit) qui poste sur tout les réseaux sociaux dès que je poste un nouvel article sur mon blog. Le trafic augmente toujours un peu plus. Il faut donc utiliser tout ces outils au maximum.
    Sur le blog de Thierry Valker : Comment créer une vidéo professionnelle en 5 minutes (tutoriel)

    • Merci Thierry pour ton commentaire. Je suis aussi inscrit sur Twitterfeed, mais au final je ne l’utilises que pour envoyer 1 tweet à chaque publication. Je préfère diffuser mes infos à la main, ce n’est pas très long et la personnalisation est beaucoup plus efficace. Surtout sur Twitter avec les tags et tous les trucs d’automatisation qui trainent par ailleurs.
      Mais tu as raison, pour certains entrepreneurs pressés qui ne placent pas leur site au cœur de leur activité qui veulent juste diffuser une info, cet outil peut être intéressant.

  2. Bonjour Herman,

    Merci pour tous tes éclairages.

    Je collabore avec un auteur canadien Jeff Brown auquel tout le blog aimaenergy.com a été dédié pour les francophones, alors que, au moment où nous nous sommes connus, d’emblée il pensait que nous collaborerions sur Facebook et sur Twitter essentiellement. En effet, après la publication de son livre, il s’est retrouvé avec deux mille fans sur Facebook , aujourd’hui il doit avoisiner les 11 000. Donc oui je confirme ce que tu nous dis. Et je vois que lorsqu’il annonce sur FB que j’ai publié un des ses textes en français sur mon blog, en quelques minutes ma page est visitée et le clique J’aime s’accumulent. C’est impressionnant la puissance de ce réseau. Il a aussi des milliers d’abonnés Twit.

    J’ai une question par apport à Youtube.
    J’ai demandé il y a quelque temps la permission à une bloguese canadienne de publier sur mon site un de ses vidéos. Je n’ai jamais eu de réponse de sa part. Est-ce qu’il est possible de récupérer des vidéos de Youtube et de les publier tout simplement sur son blog sans avertir quiconque ? (Je viens de la vieille école des journalises, où j’ai appris à respecter les auteurs de création.)

    Merci d’avance pour tes conseils et tes prochains articles.
    Emmanuelle
    Sur le blog de Emmanuelle LABAT : Bonjour tout le monde !

    • Bonjour Emmanuelle, merci pour ce long commentaire ainsi que pour l’exemple que tu nous donne.

      Concernant Youtube il y a des droits d’auteur bien sûr, mais à partir du moment où tu vois un bouton de partage sur youtube c’est que la personne qui a enregistré sa vidéo accepte de les partager. C’est précisé de manière explicite dans la charte d’utilisation, et on peut configurer Youtube de sorte que ce bouton n’apparaisse pas.
      Le système de partage de Youtube fait en sorte que la vidéo reste chez eux. En fait ce que tu affiche sur ton site via le bouton partage est une sorte de « fenêtre » vers Youtube. C’est ce qu’on appelle une « iframe ». Ce n’est donc pas un enregistrement copié.
      En résumé tu as l’autorisation de partager via Youtube dès lors que le bouton de partage existe, dans un total respect des droits d’auteurs, mais pas d’enregistrer la vidéo pour un autre usage (certains plugins permettent de faire cela) sans autorisation de l’auteur.

  3. Pas mal du tout et je retiens particulièrement le partage d’images sur Flickr. Encore un réseau à utiliser! Merci pour l’idée :-)
    Sur le blog de Bordenave Eric : Le barré à la guitare

  4. Bonjour Hernan,

    J’ai pu constater que d’être présent sur Twitter apporte en visibilité sur Google, les liens sont pris en compte par celui ci pour le référencement du site et le Page Rank.
    Par contre je n’ai jamais utilisé Flickr, c’est une bonne option si comme moi ont utilise souvent des photos prise personnellement. Je vais tester et voir les résultats.
    Pour Youtube, de créer sa chaine est incontestablement source de visites, mais aussi il est nécessaire si l’on a un site ou un blog de les placer dans les articles pour que Google les référence mieux, il est aussi nécessaire de créer un sitemap photo et un vidéo afin que les robots sachent.
    Merci Hernan pour cet éclairage par ton article, j’apprends !
    Eric
    Sur le blog de Eric: faire connaitre ma petite entreprise : Comment établir votre planning du travail à réaliser

  5. Bonjour Hernan,

    Laisser des commentaires sur Youtube, je n’y avais pas pensé tout comme utiliser Flicker.

    Pour facebook et twitter, j’avoue que je ne maitrise pas vraiment. Je laisse bien un lien sur twitter et facebook chaque fois que je fais un nouvel article mais sans vraiment savoir ce que cela m’apporte. Si tu avais des informations à me donner la dessus, ce serait avec grand plaisir.

    Fabrice
    Sur le blog de Fabrice : Voici pour vous, une formation marketing sur mesure

    • Salut Fabrice,
      Je ne recommande pas de passer du temps à commenter des photos sur Flickr ^^ Sauf si on a soi-même des images à montrer.
      Pour l’intérêt de Twitter je vais faire un article là dessus, comme annoncé, mais je voulais faire les choses dans l’ordre et d’abord passer par quelques statistiques.
      Cela dit des questions précise sur Twitter, peuvent m’aider à donner des réponse plus claire. Il y a donc :
      * Comment ça marche ?
      * Qu’est ce que cela apporte ?
      Si vous en avez d’autres n’hésitez pas :)

    • Comment ça marche doit déjà être un gros morceau !
      Tu peux peut-être rajouter comment gérer une liste d’abonnés
      Sur le blog de Fabrice : Voici pour vous, une formation marketing sur mesure

  6. Chaque réseau social a donc sa propre utilité ! Bien vu cette petite étude, j’y ai appris beaucoup de choses ! Le plus surprenant c’est Facebook qui semble tout dominer et ce n’est pourtant pas celui qui envoie le plus de trafic ! Twitter est bien plus efficace, semble-t-il

    • j’ai vu un sondage il y a quelques semaines fait auprès d’une palette d’entreprise américaines. Interrogés sur les réseaux sociaux, elles placent Facebook comme le réseau qui leur apporte le plus en terme de ROI. Ce n’est peut être pas celui qui apporte le plus de trafic à un site extérieur, mais c’est celui qui apporte le plus de trafic sur les pages fan ou pages du même type. Un endroit que l’on peut considérer comme appartenant à l’entreprise, propice à des passage à l’acte d’achat, par exemple grâce à des applications d’e-commerce sur facebook.

  7. 2 objectifs majeurs semblent intéresser les entreprises qui souhaitent bénéficier des réseaux sociaux:
    – donner une image de son entreprise, communiquer avec ces prospects/clients
    – favoriser l’échange de savoir (formation formelle et informelle) et la collaboration

    Concernant le coté marketing (image de l’entreprise) il faut bien sur utiliser les réseaux publics … mais seront ils alimentés librement par tous les salariés de l’entreprise ? J’en doute ! Je pense plutôt que les services marketing seront quasiment les seuls à déterminer le contenu qui y sera publié.

    Concernant le coté collaboration/formation … la tendance ne peut être d’utiliser les réseaux publics. Pourquoi ? Beaucoup d’entreprise ayant peur du Web2.0, il semble préférable de conseiller aux entreprises d’installer leur propre réseau social et non d’utiliser les services gratuits tel G+, Facebook and co.

    Le fait d’héberger soit même son réseau social permet d’en garantir le devenir, d’en contrôler le contenu (et les éventuelles débordements) et surtout d’en adapter les fonctionnalités (par exemple : la fonctionnalité « être ami » n’a pas vraiment de sens dans un contexte professionnel … je serai frustré qu’un de mes collègues refuse ma demande d’amitié).

    Des solutions techniques existent et sont à la portée de beaucoup d’entreprise. Des particuliers arrivent à héberger leur propre réseau, il ne faut donc pas douter que ce soit aussi possible pour une entreprise qui regorge de compétence et de budget.
    Sur le blog de ocarbone : Les réseaux sociaux sont ils en perte de vitesse ?

    • Bonjour Ocarbone,
      je me suis permis de modifier un peu ton commentaire pour supprimer les multiples liens.
      Concernant ton point de vue, on parle là d’un usage des réseaux sociaux en vue de créer du trafic sur son site, des liens commerciaux ou de trouver de nouveaux clients. Un réseaux social en interne ne servira pas à grand chose pour cela.

  8. Merci d’avoir publié une partie de mon commentaire :)

    J’ai bien compris que le post initial évoquait l’utilisation des Réseaux Sociaux dans un but marketing … je pensais important de souligner qu’un autre objectif pouvait être visé : l’échange et la formation P2P ! Il ne s’agit donc pas de mon seul point de vue, mais d’une tendance qu’il serait dommage d’ignorer ;)

    Les « Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs » sont en effet des organisations qui sont mises en place depuis plusieurs décennies mais qui ont trouvées dernièrement un nouveau support de communication : les réseaux sociaux !

    Les entreprises cherchent en effet de plus en plus à bénéficier d' »Un réseau social pour favoriser la formation informelle en entreprise », et cela, malgré le fait que beaucoup se demandent si « L’entreprise aurait-elle peur du Web 2.0″ ? Les 2 liens portant sur ces sujets ne visaient qu’à permettre aux lecteurs curieux de poursuivre leur réflexion sur ce « nouvel » usage des réseaux sociaux :)
    Sur le blog de ocarbone : Les réseaux sociaux sont ils en perte de vitesse ?

  9. Sur Facebook le fait d’avoir changé les règles des fan page a beaucoup modifié les perspectives marketing, c’est fort dommage.

    • @comment grossir : Peux-tu approfondir ton point de vue ?

  10. On parle assez souvent de Viadeo et de LinkedIn. Il existe pourtant des alternatives complètement gratuites. Il y a souvent moins d’utilisateurs mais … la gratuité est quelque chose d’important à mes yeux (pourquoi payer pour savoir qui a consulté MON cv ???). J’utilise donc plutôt le site SkillAvenue.com … il a quelques petits défauts de jeunesse mais progresse très vite.

    • Bonjour Sophie,
      Merci de votre commentaire. Pourquoi pas d’autres réseaux sociaux pour les entrepreneurs, mais combien d’inscrit sur ces réseaux ? Le problème est souvent de trouver du monde intéressé par son métier, c’est pour cela que twitter par exemple a mis du temps à sortir d’un cercle de spécialistes. Et puis la question d’argent est à mon sens secondaire (Moins de 20€ par mois) pour la plupart des entreprises. C’est plutôt une question pour les indépendants.

  11. merci beaucoup pour cette article très intéressant et très utile

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here