Écrire pour le web et animer un blog professionnel

Que ce soit écrire sur le web ou bien créer un blog ce n’est pas ce qui a de plus compliqué, cependant être pertinent, être lu et animer un blog, demande de respecter certaines règles de base, du temps et de l’imagination.

© melina1965

© melina1965

La non-concurrence aujourd’hui sur le web n’existe plus, et pour ne pas se perdre dans les oublis du web il vous faut être pertinent et apporter de la qualité à vos lecteurs. Pour écrire sur le web et surtout pour être lu, vous devez vous démarquer.

Écrire sur le web

Avoir une stratégie de contenu

Avant de commencer à écrire sur le web, il vous faut mettre en place une stratégie de contenu. Celle-ci implique la création et la diffusion, par une entreprise ou un particulier, de contenus médias afin d’acquérir de nouveaux clients. Ces contenus peuvent prendre différentes formes (vidéos, photos, newsletter, articles, questions-réponses etc.) et être de nature informative, ludiques ou utilitaires.
Le but de la création de contenu est avant tout de capter l’intérêt du lecteur, donc vous devez réaliser votre contenu avec un but à atteindre, une ligne éditoriale à laquelle vous vous tiendrez. Gardez toujours à l’esprit que le web est rempli de concurrence et que c’est la pertinence de votre contenu qui vous fera sortir du lot et qui vous permettra d’être privilégié par le moteur de recherche. Ce n’est pas forcément la quantité même si celle-ci à un rôle ( j’y reviendrai après).

Pour être référencé sur le web, il existe les moyens payants et c’est en quelque sorte celui qui payera le plus qui sera le plus visible. Cependant il faut se méfier de la publicité, c’est sûrement arrivé à la plupart d’entre vous, comme c’est arrivé à moi-même d’être déçu. Les internautes sont méfiants. Il arrive souvent que l’on clique sur les pubs qui sont en haut de page lors d’une recherche parce-qu’elles sont justement en haut de page et que l’on soit déçu. Cela pacque le contenu n’y est pas.
Il ne sert à rien de lancer une campagne de publicité payante sans avoir au préalablement fait une bonne stratégie de contenu. Cela ne sera pas optimal.

Comprendre à qui on s’adresse

Qui sont vos internautes ?

Mettez-vous dans la peau de vos internautes. Pour cela, je vous conseille d’effectuer une veille sur le comportement des internautes en regardant comment ils parlent d’un sujet qui les intéressent, ce qu’ils demandent, ce qu’ils aiment, ce qu’ils reprochent.
Pour cela vous pouvez aller jeter un œil sur les réseaux sociaux dans les commentaires, les partages, ou encore sur les blogs, forums etc.
En effectuant des veilles de comportement vous serez plus apte à définir des stratégies que ce soit de contenu ou même de communication.

Aujourd’hui les moyens de lectures de contenu sont multiples, avec les smartphones, les tablettes etc. La lecture via les smartphones se développe de plus en plus et les conditions de lectures ne sont donc pas toujours optimales, on lit un article en prenant le bus, en mangeant un morceau, dans une pause-café ou entre deux rendez-vous. Si celui-ci ne capte pas de suite l’intérêt du lecteur c’est probablement perdu.

Identifiez vos lecteurs © Paulo Slachevesky

Identifiez vos lecteurs © Paulo Slachevesky

Le contenu

Pour donner un chiffre, sur Google, chaque jour 30% des questions que les internautes tapes n’ont jamais été tapé sur le moteur de recherche. C’est énorme, je vous laisse imaginer la masse de contenu présente sur le web.

Il faut donc produire beaucoup de contenu, c’est-à-dire souvent. Comme je vous l’ai dis plus haut la quantité importe peu sans qualité.
Le contenu qui fonctionne est celui qui va tomber à un moment donné où les lecteurs seront en recherche de cela. C’est pour ça qu’il est très important de faire de la veille.
Pour faire la différence et être pertinent, il est important d’avoir une bonne rédaction. Le rédactionnel est primordial car le texte et la seule chose que Google peut analyser finement. Lié à cela le visuel est également très important. Le visuel amène le lecteur à passer plus de temps sur votre page web. Il retiendra d’autant plus si celui-ci est impactant.

Dans le visuel il a bien entendu les images, mais la vidéo et LE support d’avenir. Il est de plus en plus utilisés et de plus en plus apprécié. Je ne parle pas là de vous mettre devant une caméra et de lire du texte durant 1h. Vous n’avez pas remarqué que les vidéos courtes (50-90 secondes) sont les plus vues et partagées ?
Une vidéo simple, courte et qui provoque un impact est selon moi le support visuel de demain.
Si vous publiez par exemple un article avec une vidéo et que vous partagez la vidéo également sur les réseaux sociaux (Facebook, Youtube, dailymotion etc.) vous augmenterez considérablement votre visibilité.

Animer un blog

C'est quoi un blog ? © Cristina

C’est quoi un blog ? © Cristina

Que-ce qu’un blog ?
Un blog est un site internet ou du moins une typologie de site internet qui s’associe souvent à ce qu’on appelle un « site vitrine ». C’est l’espace où on trouvera votre contenu et où les internautes pourront réagir, s’informer etc.

L’intérêt du blog n’est donc pas d’être marchand, attention. Si celui-ci paraît intéressé, il ne fonctionnera pas et les autres blogueurs n’auront pas envie de faire « votre pub » en parlant de vous. Il faut que votre blog soit intéressant pour que votre contenu soit partagé pour ce qu’il apporte au lecteur. C’est d’ailleurs le point de départ pour une bonne stratégie sur les réseaux sociaux.
Les réseaux sociaux ont un taux de transfert sur les sites pas très importants, cependant c’est un transfert de qualité. Les internautes que vous arrivez à sortir de Facebook par exemple pour l’emmener sur un autre site sont des internautes qualifiés.

De la création à l’animation

Lorsque vous créez votre blogue, deux choses sont importantes à respecter :

  • L’architecture du blog
  • L’écriture sur votre blog

L’architecture d’un blog est importante. Celle-ci doit être intuitive pour le lecteur. Dans l’architecture j’entends également la première vision qu’ont les internautes de votre blog sur le moteur de recherche. C’est-à-dire le titre sur Google par exemple. Le titre doit être celui de votre site et vous avez en dessous du titre la description. Celle-ci doit être accrocheuse et non remplis de mots-clés pour essayer de « référencer » votre site. Google ne tient pas compte des mots qui sont dans la balise de description pour le référencement, et en plus s’il comprend que vous n’avez mis que des mots-clés il ne va même pas publier votre description. Il en fera une lui-même avec des parties de textes piochées au hasard dans votre site.

La rédaction :

  • Avoir un fil conducteur, une ligne éditoriale
  • Avoir plusieurs rédacteurs avec différents styles et donc plus de variations et d’interactions.
  • Article concis, phrases courtes, 1 idée/ paragraphe
  • Mettre des liens vers des articles d’autres blogs

Astuce :

l'architecture d'un blog est importante ! © Jim Nix

l’architecture d’un blog est importante ! © Jim Nix

1500 caractères/ articles = bonne longueur
1 article/ semaine = bonne fréquence

La modération :

Mieux vaut utiliser une modération a posteriori, si vous faites a priori le lecteur sera déçu et frustré car son commentaire n’apparaîtra pas de suite et le temps de modération est souvent long. Mieux vaut prendre le risque de la publication directe et ensuite de prendre le temps de répondre et d’expliquer les choses si par exemple c’est un commentaire négatif.

Les commentaires négatifs sur les blogs restent très rares. Pour vous donner un chiffre sachez qu’en moyenne, on obtient 1 commentaire pour 300 visiteurs.
De plus un commentaire qu’il soit bon ou mauvais augmente votre visibilité ! 80% des internautes affirment qu’ils font plus confiance dans les commentaires des autres internautes qu’à la description d’un produit par exemple. Alors profitez de cela pour vous montrer. C’est l’essence même du blog.

Je vous conseille de privilégier l’envoi de Newsletter plutôt que de miser sur les flux RSS. La newsletter est beaucoup plus qualitative et appréciée car elle apporte réellement quelques choses au lecteur de nouveau. Le flux RSS ne fait que retransmettre une information déjà existante ailleurs. D’ailleurs les flux RSS sont en train de disparaître. Si vous regardez bien de plus en plus de site et blog n’en proposent même plus.

***

J’espère que cet article vous aidera à vous démarquer sur le web !

Ps : Likez, commentez, partagez ;)



1 Commentaire
1 Commentaires
  1. C’est un excellent article qui résume bien l’importance de bien prendre du temps pour la rédaction des articles et pour la modération. Mais par contre, la modération à posteriori n’est elle pas dangereux en cas de bad-buzz? En effet, je pense que chaque webmaster devra placer les règles du jeu à l’avance… c’est à dire les règles des commentaires, ceux qui ne les respectent pas ne doivent pas être publié… C’est pour la bonne cause non!

    En tout cas, merci pour ce travail très complet!!!

Commenter cet article

CommentLuv badge

Suivez-nous

Your Adv Here
Your Adv Here